Tous Designers ! En 10 réflexes

Tous designers ! Apple et les autres players ont rendu le monde beau et design, votre boite n’a pas le choix, elle doit être lookée car “le laid se vend mal”. Voici 10 façons de faire cela simplement sans dépenser des fortunes.

Yourself : Soyez authentique, oubliez la perfection et cherchez votre différence

Entrepreneurs, l’époque est à la transparence avec vos joies, vos doutes et vos erreurs. Avant de penser au « branding » de votre boite, forcez-vous à écrire quelques phrases sur une seule page. « On est brillant quand on est à sa place » mais quelle est donc votre place ? Quelle est votre utilité sociale ? Qu’est-ce qui vous rend unique ? Quels sont les principaux traits de personnalité de l’entreprise de vos rêves ? Bref, quel est votre combat ? Ces quelques mots vont vous aider à construire votre identité formée de mots, de couleurs et de visuels.

You Inc : le nom de la boite est plus important que son logo.

Votre nom doit être simple, facile à retenir et à prononcer, mais surtout il doit donner un sens, une atmosphère à votre histoire. Quand j’ai créé Just Amazing, j’ai su que cela fonctionnait à la réaction des hôtesses d’accueil chez les clients potentiels, elles souriaient… Vérifiez si votre marque est disponible à l’Inpi ici et valider votre url web là. Les logos sont aujourd’hui essentiellement numériques et ont le droit à un relifting régulier, pas votre nom. Réfléchissez et testez autour de vous.

You No Money : avoir un beau design pour pas cher.

Dépensez un peu d’argent en travaillant avec un graphiste free-lance qui maîtrise les formes et les typographies, 99 Design est un excellent site pour en trouver. Si vous êtes sans argent, essayez la création d’un logo robotisé chez Tailor Brands, mais nous ne vous garantissons pas le talent. Canva reste la référence ultra-simple pour fabriquer toutes sortes de mini mises en page, affiches, invitations, headers et posts sociaux etc… Vous ne savez pas marier les bonnes couleurs ? Paletton va vous aider !. Vous trouverez de jolies photos gratuites libres de droit chez Unsplash et à prix léger chez Shutterstock. Besoin de picto ? en voici une mine chez Flaticon. Et faites vous-mêmes vos photos, Instagram rendra magnifiques vos cadrages approximatifs.

Paletton, Canva et Tailor Brands

Mini You : l’avatar de 1cm2 est votre enseigne

La vie se consomme désormais en smartphone, votre joli logo devra plutôt s’inscrire dans un carré et être extrêmement lisible en tout petit format. Vous ne vendez pas des céréales mais un service numérique, faites simple et lisible.

You business : donnez votre carte de visite à un maximum de gens.

Pour solidifier votre discours, il va falloir vous exercer à raconter votre belle histoire à un maximum de gens. Invitez-vous à différents évènements français et internationaux. Faites imprimer des cartes de visite chez moo.com avec un visuel fort en recto et en veillant à bien mettre vos références sur Twitter et Linkedin au verso. Collectez un maximum de cartes et empressez-vous de les suivre sur LinkedIn.

La carte de visite Just Amazing — 3 rectos différents — 1 verso

Your ecosystem : vous n’avez pas forcément besoin d’un site web

Faire tout de suite un site web est la garantie de perdre 15 jours à tergiverser pour pas grand chose… Restez focus sur le développement de votre business, si vous avez vraiment besoin d’une vitrine online, créez un site en 30 minutes sur Jimdo en ne dépensant que 75€ par an. Cela suffira dans un premier temps.

Quel est votre écosystème possible ?

Social You : n’abandonnez pas les réseaux sociaux à votre stagiaire

Les réseaux sociaux ne sont utiles que si l’on poste ou reposte régulièrement du contenu avec quelques échanges ! Privilégiez-en quelques-uns : Linkedin indispensable (1 ou 2 posts par jour), Facebook (pour avoir le soutien de vos amis) et Twitter si vous êtes courageux et travailleur (5 à 6 tweets par jour mini) ! Faites comme les grandes stars de la TV US postez vous-même et ne déléguez pas, restez authentique on vous dit! Couvrez toujours les évènements où vous êtes présent en utilisant les # usités.

You writer : écrivez des articles et prenez position régulièrement

Plusieurs plateformes vous offrent l’occasion de prendre position et de raconter votre aventure d’entrepreneur. Medium est la tribune de la nouvelle économie pour tous, LinkedIn vous permet de la même façon de mettre en page très facilement vos articles avec un choix limité de polices et d’intertitres. Vous pouvez aussi poster vos articles sur les pages entreprise de Facebook. N’oubliez pas de mettre tout cela en avant sur vos différents réseaux sociaux.

Your Agenda : un rendez-vous fixe avec vous même d’une heure par semaine.

La com. n’est pas une occupation entre deux réunions, disciplinez-vous, choisissez un créneau régulier dans la semaine et tenez-le. Préparez quelques posts, mettez de côté des articles pertinents.

You live : sortez de votre smartphone allez à la rencontre des gens.

Tout cela ne doit pas rester virtuel. Montez-vous une mini base de données des relations collectées sur Mailchimp. Faites une newsletter et invitez-les par emails à des conf-apéros…

Bref, soyez communiquant tout le temps, cette boite est votre incarnation, vous allez entrer dans une douce schizophrénie !