Beaujolais le renouveau

l’esprit startup

l’avenir c’est eux =>

Mee Godard et Raphaël Chopin

Le Beaujolais est l’une des régions viticoles les plus dynamiques de France

il n’y a jamais eu autant de bons vins, les meilleurs domaines progressent constamment et sont rejoints depuis une dizaines d’années par des producteurs nouvellement installés.

Pourtant, la région peine à se défaire en France de l’image omniprésente du Beaujolais nouveau lancé il y a 50 ans.

Quel dommage de limiter le Beaujolais au seul beaujolais nouveau !

Comment imaginer qu’une région avec de si beaux terroirs, une longue tradition viticole puisse ne produire qu’un produit marketing ?

Pourquoi une région dont les vins se vendaient mieux que les Bourgognes il y a encore 60 ans se réduirait à un vin primeur à boire dans les 3 mois après les vendanges ?

Une première vague de vignerons a commencé à réinventer le Beaujolais il y a une trentaine d’années.

Les Lapierre, Foillard, Brun et Descombes ont fait renaître une première fois ce vignoble, mais n’ont pas fait suffisamment d’émules pour que la progression s’inscrive dans la durée.

Et cette région, toujours sous-valorisée, souffre encore en France d’un déficit d’image injustifié.
… Mais plus pour longtemps.


Voici la deuxième vague :

La jeune génération de vignerons du Beaujolais possède cet esprit startup que l’on retrouve à Cahors, dans le Muscadet ou dans le Languedoc.

Des vignerons talentueux, qui ont bourlingué dans les autres vignobles de la planète et ont vécu d’autres expériences, se fixent dans le Beaujolais avec comme objectif de produire les plus grands vins.

Il expérimentent beaucoup, s’inspirent pour certains de leurs voisins bourguignons, sont décomplexés et solidaires.


Ils ont bâti leur domaine de toutes pièces ou ont pris la succession de leurs (grands) parents il y a moins de 10 ans.

Ils ont la chance d’avoir eu une série de bons millésimes en 2015 et 2016.

Comme souvent, leur reconnaissance arrive des marchés étrangers qui ne subissent pas les a priori du consommateur français.

Tous les paramètres sont réunis pour faire du Beaujolais la prochaine région star, dont les meilleurs vins vont s’arracher.

Il bénéficie de sa proximité avec la Bourgogne, l’autotroute A6 et Lyon : les importateurs étrangers et les grands amateurs qui ne parviennent plus à se fournir en Bourgogne se ruent maintenant sur le Beaujolais.

Vous pouvez attendre ou découvrir avant tout le monde les superbes cuvées produites aujourd’hui dans le Beaujolais.


Après avoir gouté pratiquement tous les meilleurs domaines sur les derniers millésimes, j’en ai retenu deux.

Deux jeunes vignerons dont les vins figurent déjà parmi les tous meilleurs.

MEE GODARD et RAPHAËL CHOPIN

Deux domaines de toute petite taille qui sont en train de devenir incontournables.

=> Article sur les vins Mee Godard



Like what you read? Give Fabrice Beaugrand a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.