Château La Grave Figeac

Saint-Emilion Grand Cru

le vin qui fait aimer les bordeaux à l’amateur de bourgognes

Château La Grave Figeac est un petit domaine enclavé au milieu des grands crus de Pomerol et Saint-Emilion. son adresse “1 ouest cheval blanc”.
Un vin qui fait aimer les saint-émilion à l’amateur de Bourgogne, ça peut paraitre surprenant, voyez plutôt

Un irréductible

Ce Petit domaine de moins de 7 Ha possède ses vignes au milieu de celles du château Cheval Blanc
Si demain il vend, l’integalité de sa production pourrait devenir du Cheval blanc !

Voisin immédiat de Château Figeac (un des plus beau terroir du bordelais) et Château La Conseillante, une des références de Pomerol.
Donc un terroir de fou pour ce Grave Figeac, qui se perçoit immédiatement à la dégustation.

Le vin

Un assemblage classique, avec un usage raisonnable et raisonné du merlot.

65 % merlot pour la rondeur et le charme
35 % Cabernet franc pour les arômes, la fraîcheur et la structure
35.000 bouteilles (tout petit)

Privilégier le merlot à hauteur de 1/3 est un signe fort d’anti conformisme à l’uniformité des vins de la région qui tendent vers du 100 % merlot.

Certifié bio en 2012,

Une démarche qui peine à se généraliser dans des domaines qui devraient pourtant avoir un rôle d’ exemplarité.


3 qualificatifs pour décrire le vin :

Élégance, aucune extraction trop poussée sur les raisins, combinée à un terroir de très haut vole, conduise à un vin délicat et élégant.

Pureté de fruits, des raisin bio, un usage minimum du souffre et surtout une diminution de la proportion de futs neufs, permette de sublimer le fruit.

Digeste, moins de bois neuf, mais aussi une recherche de juste maturité, on vendange ici le plus tôt possible pour éviter au merlot de monter dans les tours et générer des vins trop chargés en alcool. 
Par exemple le 2009 (année solaire) titre 13 degrés, unique !


Les grands millésimes du siècle

2010, un des plus grands millésimes produits à bordeaux,
dans la lignée des millésimes du siècle comme 2005, 2000, 1990, 1989, 1982 et 1961. 
Il devient très rare de pouvoir encore en trouver, sauf chez quelques domaines qui ont pour politique de commercialiser ces grands millésimes avec un décalage de quelques années.
Ce 2010 est à commence à boire tranquillement sur 10 ans.


One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.