Emmanuel Rybinski — Clos Troteligotte — Cahors

Probablement la région la plus dynamique de France, qui produit les vins, les plus étonnants.

Fabrice Beaugrand

Les lignes qui suivent vous présentent la révolution qui se produit à Cahors, à l’exemple d’un de ses plus emblématiques ambassadeurs, Emmanuel Rybinski du Clos Troteligotte.

Aujourd’hui à cahors cohabitent 3 types de vins.

1. Le type années 70 : vins dit « tradition », à l’ancienne rustiques, durs et en perte de vitesse.

2. Le type années 90 : vins « old school », extraits, puissants, boisés, difficiles à boire jeunes mais qui peuvent vieillir.
Ils sont apparus à une époque ou Cahors pensait que son salut passait par un alignement sur les pratiques des grand crus Bordelais.

Cette catégorie est en cours d’évolution, il y a maintenant une meilleure maîtrise des extractions et des élevages bois moins marqués. Les vins
ont gagnés en « buvabilité ».

3. Les modernistes (un peu révolutionnaires): Ces vins privilégient le fruit. Ils sont basés sur des cultures respectueuses de l’environnement (BIO). La barrique est parfois remplacée par des élevages en jarres ou en amphores.
l’usage du soufre est limité, voir supprimé pour produire de vrais beaux vins Natures (sans déviances aromatiques)

Ça part dans tous les sens et on adore.

Au départ il y a un super cépage méconnu : Le MALBEC

Cépage emblématique de cahors, il est devenu en 10 ans , grâce à son émergence en Argentine, un des cépages les plus apprécié dans le monde.

Dans les bars à vins branché de New York, on consomme autant de Malbecs Argentins que de Cabernet Sauvignon ou de Chardonnay.
Cahors est en pleine phase de reconnaissance à l’étranger en surfant sur le succès des vins Argentins.

La region vient d’être déclarré region mondiale de l’année par un célébre magazine Américain.

Malheureusement, le consommateur français est plutôt lent à s’ouvrir au changement et à vaincre ses a priori. Il se réveillera certainement quand les vins coûteront deux ou trois fois plus chers.

Le Malbec, chez les meilleurs producteur, donne des vins très fruités avec des arômes de fruits noirs et de fleur raffinés, structuré à la manière de grand médoc, avec une belle fraicheur et un fruité plus proche d’une Syrah du Rhône nord.


Un de mes domaine préféré, dans une appellation qui n’en manque pas


Le Clos Troteligotte

Le K-hors du commun!

Cette année encore j’ai dégusté près de 120 cahors à l’aveugle.
Tout ce qui se produit de bon sur l’appellation.
Le Clos Troteligotte fait partie des meilleurs.

Emmanuel Rybinski

Cahors est en plein révolution culturelle et la jeune génération dont fait partie Emmanuel Rybinski vigneron du Clos Troteligotte est en train de propulser cahors sur le devant de la scène, grâce à des vins moderne au sens noble du terme.

Le domaine est en bio : les traitements sont à base de produits provenant de matières végétales ou animales, ne comportant pas de produits chimiquesde synthèse.
Aucun désherbant et les sols sont soit travaillés mécaniquement soit enherbés.
Pendant tout le déroulement des fermentations et pendant l’élevage aucun produit n’est ajouté.

Les élevages sont réalisés en Jarre de terre cuite ou en barrique de noble origine.

Ce domaine est déjà reconnu, puisque 3* dans le guide Bettane et Desseauve , encore trop peu présent sur Paris.

Cahors K-POT 2018 (11€) 100% Malbec BIO et sans soufre ajouté

Note BGV 90/100

Une météorite au milieu des vins que je goûte habituellement.
Ce vin comme toujours libère un bouquet complexe et explosif (ça peut surprendre) de cassis et de notes ferrugineuses (le Causse de Cahors où est produit ce vin comporte une forte proportion de minerais de fer).

À l’aération, des notes poivrées et de violette apparaissent.

Ce 2018 est un vin plus dense que les millésimes précédents qui étaient relativement coulants.
Le malbec s’exprime avec plus de corps, l’utilisation d’une plus grande proportion de vieilles vignes explique ce petit changement de style. On reste néanmoins sur un vin très accessible, toujours énergique et vif.

Comme souvent, il faudra le passer en carafe et la tourner pour éliminer le peu de gaz qui subsiste volontairement pour préserver le vin de l’oxygène et ainsi se passer de soufre. C’est le prix pour un vin nature sans soufre.

Si vous devez découvrir les vins sans soufre, il n’y a pas de meilleur choix à ce prix.

Un vin rouge à boire à l’apéro, avec de la charcuterie, une salade, une terrine de viandes ou légumes, sur des grillades. Ce vin passe partout.

Son bouquet impressionnera et surprendra vos amis : un « effet Waouh » garanti ! Attention, si vous n’aimez pas la réglisse, passez votre chemin.

Un rapport prix plaisir incroyable. Mais attention, il devrait être très vite épuisé.
A boire dans les 2 à 5 ans.

Comme toujours, retrait gratuit à Rueil-Malmaison et livraison dans toute la France à partir du 28 septembre.

PARTICIPER À LA COMMANDE GROUPÉE

Osant un marketing coloré et décomplexé en rupture avec la tradition, le Clos Troteligotte joue avec le K Cadurcien en nommant ses cuvées K-nom, K-or, K-lys, K et K2 et … K-Pot’ le vin non protégé, pour la cuvée sans soufre!

PARTICIPER À LA COMMANDE GROUPÉE

Unlisted

Fabrice Beaugrand

Written by

Fondateur du cercle Beaugrand Vins, www.beaugrandvins.com. Dégustateur du guide Bettane & Desseauve, animateur clubs d’œnologie. #vin #vins

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade