Pourquoi est-ce si difficile d’acheter une bonne bouteille de vin ? part 2

10 façons d’ acheter son vin (deuxième partie et fin)

Dans cette deuxième je passe en revue les salons vignerons, l’achat à la propriété, les ventes aux enchères, les ventes en primeur et les club d’amateurs. Ce qu’il faut savoir pour bien s’alimenter.

6. Les salons Vignerons :

Une de mes sources favorites pour acheter de bons vins. En effet il existe de très bons salons, comme celui des vignerons indépendants de Champerret ou de la porte de Versailles.
De bons vignerons continuent d’y vendre leurs vins à une clientèle de fidèles.
Le seul inconvénient est le monde. Le contexte n’est pas le meilleur pour déguster, mais le choix est pléthorique et les prix intéressants (prix domaine).
Il existe aussi quelques autres bons salons en banlieue parisienne (et en province) animés par de vrais passionnés comme celui de Grolays ou de Saint Germain les Corbeil, moins de choix, mais beaucoup de bons vignerons.
Dans ces salons, il faut privilégier les vignerons issus des régions viticoles les moins « prestigieuses » comme la Savoie, le Languedoc, la Provence, la Loire, le Sud de la vallée du Rhône et bordeaux cote de bordeaux et quelques vins de la rive droite.
Les bons producteurs de Bourgogne ou de Rhône nord n’ont plus besoin de venir dans ces salons pour vendre leurs vins.
Attention aux salons gastronomiques qui fleurissent au moment de Noël, les stands peuvent être chers et cela peut effrayer certains producteurs qui ont déjà d’autres réseaux de distribution.
On trouve parfois quelques pépites, par exemple un nouveau vigneron talentueux qui vient de s’installer.

7. L’achat à la propriété :

Le top ! Il n’y a pas mieux pour comprendre et découvrir une région, un vignoble, il faut juste ne pas y aller au hasard, il faut se faire conseiller par un ami connaisseur.
La bonne adresse c’est celle où l’accueil sera chaleureux, où on prendra le temps d’échanger et où vous pourrez acheter de bonnes bouteilles à un prix cohérent.
Les guides comme le Bettane et Desseauve ou la RVF sont des alliés précieux alliés si vous êtes décidé à y aller tout seul.
Prenez rendez-vous, évitez-le dimanche. Peu de mauvaises surprises, vérifiez juste avant que le vigneron a encore du vin à vendre.

8. Les ventes aux enchères :

De très bonnes affaires sont possibles pour celui qui connait, uniquement dans les régions les moins côtés de France et en vins étrangers.
Rien à gagner à Bordeaux, en Bourgogne et en Champagne, les professionnels veillent.
Si vous ne pouvez pas vous faire conseiller, c’est la loterie, mais ça peut être sympa d’acheter une caisse panachée de vieux vins, pour le jeu seulement.
Vérifiez le niveau de vin dans la bouteille avant d’acheter un vin vieux.
Ebay ou leboncoin peuvent être de bonnes sources si vous cherchez une bouteille en particulier.
Ebay de plus en plus professionnel, Leboncoin plutôt entre particuliers. Attention aux prix, certains pensent que tout se vend à n’importe quel prix, prenez votre temps et comparez.

9. La vente en primeur :

Il s’agit d’acheter le vin quelques mois (jusqu’à 2 ans), avant qu’il ne soit en bouteille, une sorte d’achat sur plan.
C’est l’un des meilleurs moyens d’acquérir quelques crus classés Bordelais dans la mesure où leurs prix sont raisonnables, même si ce n’est plus vraiment le cas depuis le millésime 2009 sur le top 50 des grands crus du Médoc et du Libournais.
Il reste cependant des domaines moins médiatiques à des prix cohérents.
Quelques vignerons hors Bordeaux (Loire, Languedoc, vallées du Rhône..) pratiquent des ventes primeur, on peut trouver leurs offres chez les bons cavistes, généralement au printemps.

10. les clubs d’œnologie et groupes d’achat de vins entre amis :

Probablement le meilleur moyen d’acheter les meilleur vins aux meilleurs prix, surtout s’ils sont animés par des prescripteurs passionnés.
Les services qu’ils vous rendent à lire, gouter, sélectionner, organiser les commandes groupées et gérer les livraisons sont incomparables.
Cet ami, parent ou relation de travail, décortique pour vous toute la presse, goute dans tous les bons salons et visite ses vignerons favoris durant les vacances. Il a même parfois un réseau en France et à l’étranger de passionnés avec lequel il partage les bons plans.
Il est exigeant et capable de sortir des sentiers battus des grands classiques pour vous faire découvrir de belles bouteilles méconnues du grand public.

J’espère que ce petit panorama vous permettra d’affiner votre stratégie d’achat,
quoi qu’il arrive rester exigeant, et contentez-vous du très bon.

abonnez vous à ma newsletter depuis mon site www.beaugrandvins.com et soyez avertit des événements que j ‘organise ou un petit like sur ma page Facebook pour suivre mon actualité.


14–08–2017

Fabrice Beaugrand : Explorateur de vignoble, obsédé de vin.
Dégustateur du guide bettane et Desseauve des vins de France.
Fondateur Beaugrand Vins

Inscrivez-vous à ma newsletter sur le site www.beaugrandvins.com pour être informé des évènements privés du cercle Beaugrand Vins

un like Facebook

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.