S01E02 — Ce que j’apprends sur les vins rouges en regardant GAME OF THRONES

Episode 2 : les vins rouges

Le vin, c’est Game of Thrones : certains peuvent prétendre au trône, d’autres font de superbes seconds rôles. 
Voici mon casting des cépages rouges, sans prétention et plein de parti pris.

Distribution des rôles masculins

Le Cabernet-Sauvignon

Le cabernet-sauvignon est le père de tous les grands vins de l’ère moderne, plébiscité par beaucoup de néo-vignerons dans les années 60 à 80. 
Le cabernet-sauvignon, c’est Ned Stark, peu importe qu’il ait quitté la série à la fin de la saison 1, un leader, un combattant mystérieux, racé et ténébreux, comme les grands vins de cabernet-sauvignon.

Le Merlot

Le merlot, au temps de sa splendeur, était un des cépages les plus adulés. L’oracle Robert Parker lui prédisait un règne en maître absolu. 
Depuis quelques temps, il semble en perte de vitesse et souffrir du réchauffement climatique.

C’est Jaime Lanister, impérial, méprisant et arrogant du temps de sa splendeur, il redevient humain au cours des saisons et aspire à rejouer les premiers rôles dès que l’occasion se présentera.

Le Pinot noir

Tout le monde aime le pinot noir surtout si c’est un Bourgogne, tout le monde aime Jon Snow. On attend qu’il s’impose et on lui pardonne difficilement ses errances et ses doutes, tout comme aux mauvais bourgognes.

Le Gamay

Le Gamay c’est Tyrion Lanister, mon personnage préféré de la série. Il part avec un handicap, mais plus on le connaît, plus on l’apprécie et on le comprend, comme les vins du Beaujolais. 
Banni de Bourgogne, il s’est établi dans le Beaujolais avec un esprit de revanche, mais l’étendard Beaujolais nouveau ne lui facilite pas la tâche.

La Syrah

Autre cépage universel qui peut prétendre au trône des cépages rouges. De nombreux vignerons se sont rangés derrière sa bannière au début des années 90 dans le sud de la France et dans de nombreux pays de l’hémisphère sud, comme l’Australie.

Robb Stark c’est la syrah, qui fédère et possède la carrure et le charisme pour régner sur les cépages rouges. De nombreuses régions se sont rangées derrière ce cépage. 
Il faut juste éviter les excès de confiance !

Le Cabernet-Franc

Souvent relayé dans des seconds rôles, derrière le merlot (Jaime Lanister) et le Carbernet-Sauvignon (Ned Stark), cépage de l’ombre à Bordeaux (Port Réal) il aspire à la reconnaissance. Il peut être délicat et raffiné ou rustique et brutal. Roi dans ses terres de Loire, mais encore méprisé et pris pour un cépage de second rang dans d’autres vignobles, c’est Petyr Bealish dit Littlefinger, l’ambitieux.

Le Grenache

Cépage du sud, souvent assemblé avec d’autres comme la syrah, il s’adapte assez bien sur la multitude des terroirs méditerranéens, mais semble incapable de quitter les régions de forte chaleur.

Le grenache c’est Ser Jorah Mormond, seigneur exilé, très à l’aise dans sa zone de confort, mais maladroit dans certaines situations. Un profil de héros mais pas de roi.

Le Mourvèdre

Le Mourvèdre est un cépage mercenaire dans sa version vin rosé, près à s’offrir au plus offrant, mais chevaleresque dans sa version vin rouge. 
Certains bandols à base de mourvèdre rivalisent dans le temps avec les grands bordeaux à base de cabernet (Ned Stark). 
Le mourvèdre c’est Bronn qui cultive cette dualité mercenaire-chevaleresque.

Le Tannat

La force brutale du tannat le classe dans les cépages masculins, virils, vigoureux, puissants et charpentés. 
Qui mieux que Khal Drogo pour le représenter ?

Le Malbec

Le malbec s’est longtemps cantonné à la production de cahors rustiques, mais grâce aux argentins il a réalisé une ascension mondiale assez impressionnante ces dernières années. 
La France peine toutefois encore à reconnaître sa légitimité.
Le Malbec, c’est Gendry, simple forgeron, fils illégitime du roi Barathéon. Sera-t-il la surprise du scénario ?

Le Nebbiollo

Seul cépage étranger de cette sélection, quasiment absent de France. Dans sa version Barolo sur les Alpes du Piémont italien, il produit des vins très désirables.

Il fallait un personnage digne de ce grand cépage. Le caractère latin de Oberyn Martell n’est pas étranger à ce choix. Les grands barolo rivalisent avec les plus grands vins Français en raffinement et complexité.

Le Carignan

Rustique, fidèle, survivant d’une autre époque où le Languedoc n’était qu’un pinardier géant.
Le carignan c’est Davos Mervault, pilier, gardien des valeurs d’antan.


24–08–2017

Fabrice Beaugrand : Explorateur de vignoble, obsédé de vin.
Dégustateur du guide bettane et Desseauve des vins de France.
Fondateur Beaugrand Vins

Inscrivez-vous à ma newsletter sur le site www.beaugrandvins.compour être informé des évènements privés du cercle Beaugrand Vins

Like what you read? Give Fabrice Beaugrand a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.