Pachacamac III : Jet privé

Face à lui un pont. Peinard, un pied sur le rocher, l’autre au sol, il pisse. Le jet, baladé par les vents, affronte l’air avant de se cracher là où d’autres ont mis les pieds, là où d’autres le suivront. Tête vers l’horizon, notre ami soulagé se focalise maintenant sur l’estuaire sombre et serein, comme endormi. Un désert d’eau qui a le pouvoir de planter le premier clou d’un amour naissant mais aussi celui d’emporter à jamais. Plus loin, une lumière rouge, mobile annonce la présence d’un zodiac composé de deux pompiers à gilets fluo. Au cas où.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated fantÔmes’s story.