Quelque chose m’échappe.
Inès Hamdi
1

Tout à fait oui. Il faut disposer des droits des films pour pouvoir se lancer dans la SVOD. Afrostream a noué des partenariats et sans doute payé des droits pour tous les films qu’ils proposent, comme le fait Netflix et tous les autres services de SVOD. Créer un service de SVOD avec des films dont on n’aurait pas les droits est illégal.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Frédéric (Films de Lover)’s story.