Cependant la génération Y (celle qui vient prendre ta place et celle de tant d’autres) ne veut plus de ce modèle la, où l’argent est roi, le chiffre son valet et où le chacun pour soi est la seule culture apportée par l’entreprise et surtout ils fuient le CDI censé être la forme suprême de stabilité.
Il est toujours important d’avoir plusieurs visions sur un même sujet, d’autant plus si cet…
Timothée Boussardon
13

Voilà une affirmation qui me semble bien abusive et surtout non étayée… je me méfie toujours des discours qui affirment des vérités générales sur le peuple ou ses subdivisions (classes d’age, classe sociale, etc…).

L’humanité se caractérise par sa diversité, quelle soit culturelle, sociale, physique, mentale, …. et en cela la généralisation d’un statut unique des travailleurs (le fameux “tous entrepreneurs” que l’on voit fleurir partout et notamment sur medium) va à l’encontre de cette diversité.

On oublie trop souvent que le sacro saint CDI est loin d’être une généralité en France et qu’une partie non négligeable des français est en CDD, interim, auto-entrepreneur, etc…

La question aujourd’hui n’est pas tant la fin du CDI que la sécurisation des statuts précaires notamment celui d’entrepreneur… et c’est là qu’il y a un réel manque à mon avis.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.