Jean-Luc Mélenchon explique sa “règle verte” aux enfants

Pourquoi la Transition Energétique de Jean-Luc Mélenchon n’est pas la bonne ?

Je soutiens Emmanuel Macron, mes différentes tribunes le prouvent aisément. Je fais partie de Transition Ecologique En Marche. J’ai déjà expliqué plusieurs fois pourquoi je pensais que le projet de Transition Energétique d’En Marche est à mon sens le bon.

Mais après-tout, Emmanuel Macron n’a pas le monopole des bonnes idées et d’autres projets énergétiques pourraient être très intéressants également. Sauf que j’ai été excessivement déçu des programmes énergétiques des autres candidats.

Je vais faire une série de petites tribunes qui expliquent pourquoi le projet énergétique des autres candidats n’est pas le bon.

Dans ce deuxième “épisode”, nous allons regarder de près le programme énergétique de Jean-Luc Mélenchon. Il y a de bonnes idées, reprises par Emmanuel Macron comme l’interdiction du gaz de schiste, développer les énergies renouvelables (EnR) ou encore lutter contre la précarité énergétique et le mal-logement.

Mais son programme énergétique est inapplicable et dangereux. Jean-Luc Mélenchon est en fait le candidat de l’explosion du coût de l’électricité et du retour en fanfare des énergies fossiles.

Je m’explique en rebondissant sur certaines idées du candidat.

Je sors pour commencer un peu de l’énergie et reprends l’idée de sortir de la Loi Macron à propos des cars. Jean-Luc Mélenchon veut les autoriser uniquement lorsque qu’une liaison TER n’existe pas. Le problème est le prix du train en France, pas la concurrence. Sans cette dernière, le train restera hors de prix ...

J’ai 26 ans et je peux assurer que les “Cars Macron” ont révolutionné le transport collectif pour les personnes et notamment les jeunes ne pouvant pas se permettre le train.

Moi qui pensais que Jean-Luc Mélenchon voulait aider les classes populaires et les étudiants …

Par ailleurs les cars Macron servent l’environnement ! L’ADEME a rendu son verdict le 23 Mars 2017 sur leur impact environnemental.

« Le bilan environnemental du transport par autocar devient positif à la fois pour les émissions de gaz à effet de serre et de polluants à partir d’un taux d’occupation de 38%. Ce taux a été dépassé en France au 2ème trimestre 2016 ».

Vouloir les supprimer est une aberration.

En énergie il est souvent question de nucléaire et c’est bien là la faiblesse du projet environnemental de Jean-Luc Mélenchon.

Le volet énergétique …

Jean-Luc Mélenchon veut abandonner le projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure. On peut être pour ou contre ce projet, mais aujourd’hui les déchets nucléaires sont stockés majoritairement en surface. Il faut faire avec, on ne peut pas les supprimer en claquant des doigts.

Jean-Luc Mélenchon ne dit pas où il compte les mettre en contrepartie. Entre la surface et 500 mètres de profondeur, je choisis la seconde option. Ici, un seul choix est possible, le choix de la réalité et du pragmatisme.

Jean-Luc Mélenchon veut aussi arrêter le projet de “Grand Carénage” (GC) qui consiste à prolonger les centrales au-delà de 40 ans. Mais il ne précise pas ce que cela signifie en termes de conséquences immédiates.

- La première conséquence est sur l’emploi, le GC représente 110 000 emplois.

- La seconde conséquence est l’arrêt de toutes les centrales dès qu’elles arrivent à 40 ans. Cela signifie qu’en 2022, 21 des 58 réacteurs français seront stoppés. Une fermeture si brusque est absolument impossible à compenser par les énergies renouvelables. Les infrastructures sont trop faibles en France. Il faudra donc passer par le fossile. Bravo pour le climat. Chapeau.

- La troisième conséquence est le prix de l’électricité. Démanteler autant de centrales d’un coup est inconcevable au vu du coût que cela représente. Le consommateur le paiera comme en Allemagne où le prix de l’électricité est deux fois plus élevé qu’en France.

Encore une fois, j’imaginais que Jean-Luc Mélenchon pensait au consommateur.

Ce n’est pas pour rien qu’Emmanuel Macron propose une baisse progressive et réaliste en respectant la Loi sur la Transition Energétique et la Croissance Verte (LTECV) avec une baisse de 75% à 50% de la production électrique nucléaire d’ici 2025. On ne peut tout simplement pas aller plus vite !

Mais il y a pire dans le programme de la France Insoumise. Il est promis 100% de renouvelable en 2050. Sauf qu’en suivant le raisonnement de l’arrêt du GC, il n’y aura en 2032 plus que 5 réacteurs nucléaires encore ouverts en France. J’aimerais savoir ce que Jean-Luc Mélenchon fait entre 2032 et 2050 ? Il utilise les énergies fossiles comme il aura de toute façon dû le faire dès le début de son quinquennat ?

AJOUT: Plusieurs personnes m’ont parlé de la fameuse étude de l’ADEME prouvant que Jean-Luc Mélenchon avait raison. C’est faux. Cette étude montre bien que 100% de renouvelables est possible en 2050, ce qui est très bien. En revanche, elle montre aussi que pour y arriver sans passer par fossiles, la part de nucléaire en 2032 devra encore être autour de 40%, pas 0% (ou presque) comme le prévoit la France Insoumise. L’ADEME est responsable, pas Jean-Luc Mélenchon. http://www.ademe.fr/mix-electrique-100-renouvelables-a-2050-evaluation-macro-economique

Emmanuel Macron ferme les centrales à charbon restantes sur le territoire ; ce qui est compliqué car le charbon permet une gestion à la minute de la consommation, pas les EnR.

Il double également la capacité en solaire et photovoltaïque d’ici 2022.

C’est d’ailleurs marrant car Jean-Luc Mélenchon ne parle pas du tout des centrales fossiles dans son programme. On se demande bien pourquoi …

De même aucune mention du stockage d’énergie indispensable à la gestion de la consommation et de l’intermittence des EnR. Emmanuel Macron propose le développement de ces techniques.

Je n’ai pas tout expliqué mais en résumé le programme de la France Insoumise comporte de belles idées souvent également proposées par Emmanuel Macron. Mais la politique énergétique est tout simplement catastrophique pour les Français et le climat.

Pour vous faire votre propre avis :

Jean-Luc Mélenchon, L’Avenir En Commun. Disponible aux Editions du Seuil pour 3€.

Pour rappel, toutes les propositions d’Emmanuel Macron en matière d’environnement sont disponibles à cette adresse :

https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme/environnement-et-transition-ecologique

Florian Condamine.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Florian Condamine’s story.