Manager, un second papa ?

Aujourd’hui, toute équipe sportive possède un manager. Suivant les sports son rôle peut être différent. En première division anglaise de football l’entraîneur est aussi considéré comme un manager ce qui n’aide pas à différencier les postes.

L’eSport nouvelle discipline montante ne déroge pas à la règle. Chaque équipe professionnelle et semi-professionnelle dispose d’un manager. Alors que nous pouvons parfois les observer en interview, je me suis toujours demandé quels étaient leurs rôles dans une équipe et ce qu’ils faisaient au quotidien.

Afin de répondre à mes questions, j’ai contacté un manager connu de la scène française : Galette.

Galette manager de l’équipe aAa

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Galette est l’ancien manager de l’équipe Imaginary Gaming. Il a gagné de nombreuses lan françaises (en tant que manager) comme la Dreamhack Tour ou encore la Lyon eSport.

Aujourd’hui, Galette est le nouveau manager de l’équipe “aAa” (Against All Authority). Cette équipe vise les Challenger Series qui est l’équivalent de la deuxième division du célèbre jeu League of Legends.


Comment devient-on manager ?

Comme vous pouvez vous en douter, il n’y a pas d’école pour devenir manager, il n’y a pas de CV types. Galette en est l’exemple parfait, cet ancien militaire et éducateur est devenu manager à la suite de plusieurs événements qui l’ont fait rentrer dans le monde de l’eSport. Les compétences qu’il avait développées dans ses anciennes occupations lui ont aussi permis de devenir manager. Certains managers sont aussi d’anciens joueurs. À la fin de leur carrière, ils ont atteint assez de maturité pour occuper ce poste. De plus ayant été joueur, ils ont déjà des contacts et connaissent les joueurs.

Le manager, le ciment de l’équipe

Avoir des contacts dans des équipes ne suffit pas, il faut aussi avoir les compétences pour gérer un groupe de jeunes. Vous devez avoir un bon relationnel avec les gens et être en capacité d’analyser et comprendre les comportements des gens.

Ces compétences sont essentielles car une partie du job consiste à régler les conflits de l’équipe, les motiver et gérer les égo.

Une équipe League of Legends est composée de cinq jeunes qui sont très différents. Comme dans tous les sports, certains ont plus ou moins d’égo, d’autres sont plus timides. C’est au manager de faire en sorte que toute l’équipe se sente à l’aise et arrive à communiquer.

Je (Galette) me rends de temps en temps sur le Team Speak (chat vocal) de mon équipe afin d’écouter les discussions pendant une partie et observer s’il y a des tensions entre les joueurs. S’il y a un peu d’animosité entre les joueurs, il faut tout de suite discuter avec eux afin de ne pas aller au clash.
Le manager de l’équipe Fnatic avec Rekkles un joueur de l’équipe

En tournois, le manager devra toujours faire attention aux conflits qui peuvent avoir lieu avec la pression et les défaites. De plus, il doit aussi être capable de motiver son équipe et de faire en sorte qu’elle reste concentrée sur la partie si elle est sortie de son match.

Dans certains sports c’est l’entraîneur qui aura ce rôle, mais dans l’eSport, c’est bel et bien le manager qui fait le discours avant, entre et après les parties.

Un manager qui n’est pas capable d’avoir cette faculté d’analyse comportementale ne pourra pas désamorcer les conflits et motiver ses joueurs ce qui mènera l’équipe à l’autodestruction.

J’ai (Galette) rejoint ma première équipe en tant qu’analyste et coach comportemental car le manager déjà en place n’avait pas cette compétence.

La capacité à analyser le comportement des joueurs est essentielle. Si vous n’êtes pas à l’aise avec cette compétence vous devriez former un binôme pour le bien de l’équipe que vous voulez manager.

Le manager, chef d’orchestre de l’équipe

La logistique est peut-être ce qui prend le plus de temps à un manager. Hors lan et événement, il doit gérer le planning d’entraînement de l’équipe et veiller à ce que chaque joueur le respecte.

Quand l’équipe se déplace en événement, c’est au manager de gérer toute la prise en charge de l’équipe du moyen de locomotion à l’organisation sur place en passant par la réservation de l’hôtel et l’inscription de l’équipe à la lan.

Le manager, le lien entre la structure et les joueurs

Dans les événements, le manager doit aussi veiller à ce que les ambitions de l’organisation soient atteintes. En effet, le dernier grand rôle du manager est de faire le messager entre les joueurs et l’organisation. Il doit faciliter le travail de la structure en s’occupant des recrutements, salaires et primes et inversement, il doit faciliter les entraînements des joueurs en faisant les demandes pour du matériel ou en gérant leurs intérêts.

Conclusion

Le manager est le papa du groupe, il doit veiller à ce que tous les joueurs cohabitent ensemble afin qu’ils puissent donner le meilleur d’eux-mêmes. Si le moindre problème se montre, il doit trouver les mots pour remettre toute l’équipe dans le droit chemin. On retrouve aussi ce rôle de papa dans toute l’organisation de l’équipe et des déplacements.

Un grand merci à Galette pour m’avoir accordé un peu de son temps.

Vous pouvez suivre l’actualité de l’équipe aAa sur twitter et sur leur site.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.