Pour éviter le pire: lettre ouverte à Emmanuel Macron
Ludovic Delaherche
6710

Ludovic, Macron a une fois de plus craché sur Mélenchon aujourd’hui dans une de ces vidéos grotesques dont il a le secret (il est pire que Sarko, fallait le faire !).

Il a dit et répété qu’il ne ferait aucune concession. Alors que lui et ses électeurs cadres sup, startuppers et traders aillent se faire foutre, car s’il continue comme ça, et que nous restons nombreux à maintenir notre position abstentionniste, il est capable de se planter, tout comme Fillon, lors d’un scrutin pourtant jugé imperdable.

Ce type me débecte. Je ne discute pas avec quelqu’un qui veut rétablir les chasses présidentielles. Cette simple “mesure” en dit long, je trouve, sur le personnage et les “valeurs” (traduire par “intérêts”) qui le portent. Même si Amin Dada était son adversaire je m’abstiendrais, comme Emmanuel Todd, “dans la joie” (http://www.arretsurimages.net/emissions/2017-04-28/Todd-Je-prends-le-risque-Je-vais-m-abstenir-Dans-la-joie-id981), tellement ce type me révulse.

Vous et Olivier Tonneau feraient, pour la prochaine fois, une belle équipe… Bisous de Mexiiiiiiiiiiico.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.