Délit de faciès

Sophie Imbach
Jan 30, 2018 · 3 min read

Quand on est sourd, on a un sens qui est complètement anesthésié, les autres prennent donc la relève…dont la vue !

Il y a même des études scientifiques sur le sujet.

Etre sourd ou aveugle libérerait certaines zones du cerveau pour d’autres sens.

Par exemple une étude menée à l’Université de Sheffield et dirigée par le Docteur Codina, a montré que les adultes nés sourds réagissent plus vite aux objets qui sont au bord de leur champ de vision que les personnes entendantes.

Autre exemple avec Daredevil : il est devenu aveugle à cause d’une substance radioactive, mais sa cécité n’a fait que rendre ses autres sens surhumains.

Ne pas en faire bien sur une généralité ! mais avançons avec ce postulat qui m’intéresse dans mon cas : comment cela se traduit il au quotidien ?

Je dévisage souvent les gens

Déjà pour comprendre ce qu’ils me disent :)

Je suis aussi très sensible aux mimiques et toute communication non verbale, l’expressivité, les mouvements du corps...

Les légères crispation / les tics je les détecte immédiatement, du coup une personne peut tout à fait me dire quelque chose de positif, mais je ne vais retenir uniquement que son visage impassible.

La communication passe certes par des éléments verbaux. Mais pas que …

Je joue au miroir, quand on me prend en photo durant mes talk, je suis pleine de mimique, j’essaye de montrer une attitudes positive et ouverte. Je cherche à renvoyer ce que j’attends des personnes. On peut appeler ce phénomène le mimétisme non-verbal ou la synchronisation.

Je me rend compte que beaucoup de gens ne connaissent pas des astuces pour développer une communication non-verbale positive, très souvent ce sont des gestes involontaires. Sourire est pour moi primordial (merci les pattes d’oies autour des yeux qui me le rappellent ;)

J‘observe l‘arrière plan

L’observation de mon champ et surtout de mon arrière plan fait partie de mon quotidien. Je suis très soucieuse des détails, pour mon métier dans la communication, ça peut être un plus :)

Un fil qui dépasse, un kakémono pas droit etc, je vois beaucoup de choses !

Et je touche… les gens !

Je me retiens je vous assure ! d’ailleurs je n’aime pas les gens qui me touchent trop, mais ça m’arrive de tenir un bras / toucher une épaule (normalement la personne m’a donné son accord non verbal avant !).

Un conseil, si jamais je vous tourne le dos, faite le tour pour me parler, car me toucher sans que je vous vois me fais sursauter à coup sur.

Je déteste faire la bise, mais j’aime beaucoup les poignées de main, c’est franc, on voit la personne de face, on peut lui faire un beau sourire, c’est pour moi beaucoup plus agréable.

Est ce que la communication non verbale est l’expression de soit ?

Dernière GRANDE question, est ce que je dois vraiment retenir toute ces communication non verbale que je reçois sans cesse ?

Souvent elle est plus importante car il s’agit du premier aspect sur lequel on juge les gens.

Dois je pénaliser ceux qui ne savent pas utiliser cette communication de manière positive ?

Sophie Imbach

Written by

Communication @Kaliop. Co-organisatrice des @myaperomtp de @SocialMixCity. Supportrice de @lafrenchtech @FrenchSouthD \o/ #deafgirl