Voyage au Vietnam — Partie 4 (Hội An — seconde partie)

Nous revoici à Hội An, après avoir expérimenté le vélo sous la pluie. Le lendemain, nous avons passé la matinée à la plage puis avons enfourché nos vélos (sous le soleil cette fois) pour visiter la vieille ville, de jour. Nous avons arpenté le rues et sommes entrés dans l’un ou l’autre temple. Vu le peu de temps que nous avions prévu pour visiter vieille ville, sous nous sommes concentrés sur les visites qui étaient gratuites.

Les magnifiques rues de Hội An

Nous avons grignoté quelque chose près du marché (du tofu avec une sauce épicée -mais pas trop- à la tomate). Le soir, nous avons rejoint le restaurant où s’était donné le cours de cuisine. C’était vraiment délicieux! Elle va chercher les herbes directement dans le jardin lorsqu’elle en a besoin.
Voici deux des 4 plats commandés (prises avec mon téléphone) :

A droite, du tofu absolument délicieux et à gauche les fameuses Bánh xèo (crêpes farcies)

Le lendemain matin, nous avons de nouveau flâné à la plage. Sur le chemin du retour, on a croisé une cabane au bord de la route, “meublée” avec quelques hamacs. Nous nous y sommes arrêtés pour déguster un bon jus de canne à sucre (depuis que j’en ai goûté, à Hué, j’en bois tous les jours… Et je dois dire que depuis que je suis rentrée, ce goût me manque).

Les Italiens appellent ça la “dolce vita”

Nous avons ensuite pris la route vers Cam Kim afin de découvrir les campagnes à vélo.

On pourrait y passer beaucoup de temps… Mais sans carte et avec les limites de googlemaps on n’a pas osé aller trop loin non plus. On en a quand même bien profité, c’était vraiment chouette. On est passé par des petits villages, les enfants nous saluaient, on a pu apercevoir le mode de vie et le travail des paysans… Ensuite, retour dans la vieille ville pour passer nos dernières heures ici.

Le lendemain matin, c’est après une panne de réveil que nous prenons le taxi direction l’aéroport (après avoir englouti un bon Banh Mi).

Pour ce trajet, nous avons choisi l’avion pour une question de rapidité. En effet, en train ça nous aurait pris environ 24h pour rejoindre Hồ Chí Minh-ville.
Nous avons pris la compagnie Vietnam Airlines, qui est la plus chère et la plus sérieuse. Il existe des compagnies low cost mais on n’est pas à l’abri de retard voire d’annulation… Vu que nous n’avions que 3 jours sur place, on a préféré jouer la sécurité même si le coût était plus important (je pense qu’on a payé 100€ pour 2, ça va encore).

Voilà qui clôture notre visite de la ville de Hội An! Il y a encore beaucoup à visiter à l’extérieur de la ville, notamment visiter les îles Chàm ou encore le sanctuaire de Mỹ Sơn. Nous avions 5 jours à Hội An et nous avions prévu de visiter des deux sites… Toutefois, nous avions aussi besoin de nous poser, sans nous tracasser de nous lever à une heure précise pour partir quelque part. Nous avons donc préféré visiter les alentours à vélo et on ne regrette pas du tout!

A bientôt, à Hồ Chí Minh et dans le delta du Mekong.

Audrey