www.astres-ecole.com

ASTROLOGIE au SERVICE de la JUSTICE LANDRU 💀đŸ”Ș
Henri Désiré LANDRU né à PARIS le 12 avril 1869, guillotiné le 25 février 1922 à Versailles.
Un exemple pris sur un criminel notoire français connu sous le nom d’Henri LANDRU.
La dĂ©couverte fortuite que deux femmes avaient disparu Ă  la suite d’un sĂ©jour dans la ville de GAMBAIS mit la police sur la prĂ©sence du mystĂ©rieux sĂ©ducteur d’ñge mĂ»r, et aux identitĂ©s multiples.
Il se faisait passer pour un homme veuf, esseulĂ© qui disposait d’une certaine aisance, il a entrepris de sĂ©duire les femmes seules et riches, il simulait une prospĂ©ritĂ© qui n’était que tromperie et leur faisait miroiter le mariage.
Henri LANDRU nĂ© le 12 avril 1869 Ă  06 h 00 Ă  PARIS Son Soleil Ă  22°21' dans le signe du BÉLIER ♈ , la Lune Ă  24°14' du BÉLIER, son Ascendant (ego) Ă  14°44' du TAUREAU et le Milieu du Ciel (destin, carriĂšre) 18°48' du CAPRICORNE.
Henri LANDRU, son Soleil en BÉLIER et l’Ascendant dans le TAUREAU, donne un Ă©gocentrique qui vit dans le concret et dans le prĂ©sent. Cette polaritĂ© qui stimule les facultĂ©s Ă©motives comme l’instinct sexuel. Une violence dans ses dĂ©sirs et actif đŸ”Ș dans ses rĂ©alisations, et qui veut toujours trop en faire, il s’est caractĂ©risĂ© par l’aviditĂ©, autant sur le plan matĂ©riel que sentimental et affectif.
Le thĂšme astral de LANDRU, cet assassin 💀 sadique , tristement notoire, qui tua, dĂ©peça et brĂ»la đŸ„˜ plusieurs femmes.
L’horizon de son thùme qui traverse le signe passionnel du TAUREAU, se trouve en quadrature de MARS (passion et violence), ensuite, il ne se trouve pas moins de six planùtes (dont le gouverneur du thùme — dans le secteur XII, la Zone du Crime, et dans le signe ardent, violent et impulsif du BÉLIER.
Tout cet amas de planĂštes dans ce secteur XII et dans le signe de la tĂȘte (BÉLIER), semble donc indiquer une propension au crime, que l’on pourrait presque de gĂ©niale. Cette mĂȘme accumulation, en secteur XII et en signes de FEU, jette une certaine lueur sur le nombre de mĂ©faits et aussi sur le sort des malheureuses victimes : que celles-ci aient Ă©tĂ© toutes des femmes, s’explique par le fait que cet amas se trouve en quadrature Ă  URANUS, planĂšte situĂ©e en signe fĂ©minin.
Mais le thùme de Henri LANDRU indique aussi la fin du meurtrier dans la quadrature de MARS (objets tranchants) à l’ horizon, dans le TAUREAU (cou, gorge)
La maison XII exprime la contrainte par l’extĂ©rieur, celle que la sociĂ©tĂ© impose, les grandes Ă©preuves de l’existence, les grands conflits entre l’individu et la collectivitĂ©. Lorsqu’il y a une planĂšte en XII, elle a tendance Ă  l’isolement et concerne les rĂ©actions devant l’adversitĂ©.
C’est une tendance Ă  la souffrance physique ou morale : c’est aussi la voie de l’amoindrissement, causĂ©e par de longues maladies graves, ou chroniques, les infirmitĂ©s. Tout ce qui porte prĂ©judice d’une maniĂšre cachĂ©e, les envieux, les ennemis cachĂ©s, l’hostilitĂ© dĂ©guisĂ©e.
La privation de libertĂ©, l’exil, la prison, la captivitĂ©, les couvents, les asiles, tous les lieux isolĂ©s coupĂ©s du monde
 Le malheur ou l’on se rĂ©fugie (masochisme, culpabilitĂ©)
 Les circonstances secrĂštes de la vie privĂ©e, l’adultĂšre, l’espionnage.
Une maison XII chargée indique toujours une vie obscure de sacrifices et de dévouement, une destinée pénible, parfois antisociale, avec parfois des tentatives de corruption, voire des difficultés insurmontables. Cette maison XII exprime à la fois le renoncement et le refuge.

Pour nous joindre au ☎ 04 67 62 08 93
 www.astres-ecole.com @francoiseastro @ASTRESEcole