www.astres-ecole.com

ASTROLOGIE/VOTRE DESTIN, IL ECOUTE SES VOIX INTÉRIEURES
Les POISSONS ♓️ ( du 19/02 au 20/03 ) symbolisent ce qui est illimité ce qui se trouve au loin. Leur empire possède valeur de semence et chez eux les flots de la connaissance et de la galaxie sont liés.
Les POISSONS ♓️ se cachent au milieu d’un océan, les natifs se dérobent à l’analyse dans la houle d’un Univers intérieur proche de l’extase et de la pitié. On comprend ainsi pourquoi BACH, la musique, le dialogue avec l’infini — MICHEL-ANGE peintre du déluge cosmique, EINSTEIN, l’infini du Cosmos, préféré à ce qui est fini, terrestre, limité, etc.
Ce n’est pas par hasard si un homme politique POISSONS 🐟, préférera à une action étroitement réaliste une mystique où puisse communier toute l’humanité. Ainsi, Washington, apôtre d’une République étendue à tout un continent. Sur trois fondateurs, la République américaine comptait d’ailleurs deux astrologues…
Dans ce signe de l’espace illimité de la dissolution finale, notre terre elle-même ne suffit plus. Ainsi, Washington, apôtre d’une République étendue à tout un continent.
La Planète NEPTUNE règne, non sur la réalité elle-même, mais sur le reflet de cette réalité. Il en découle une maîtrise sur la drogue ( une pseudo-évasion ), l’alcool (on voit “ double “), la photographie, reflet du réel qui se prête à tous les trucages, la religion (reflet de Dieu), et la poésie, inversion magique du réel. Deux univers, coexistent, l’un réel, l’autre situé de l’autre côté de la barrière de cristal, de l’autre côté du rêve.
Nombre de poètes, depuis Victor HUGO, jusqu’à Léon-Paul FARGUE ( paralysé, les POISSONS 🐠 sont aussi l’Univers de la douleur, de l’exil ) ou PRÉVERT, sont marqués par les POISSONS ♓️, qui font éclater dans leur thème la part de voyance du signe, son écriture inspirée.
À la limite, le poète n’est plus conscient ; voyant, il écoute les “ VOIX INTÉRIEURES “.
“ Gare de la douleur, j’ai fait toutes les routes. À la limite, le poète n’est plus conscient ; J’ai traîné sous tes ciels, j’ai crié sous tes voûtes…” écrit par Léon-Paul FARGUE.

Pour nous joindre au ☎️ 04 67 62 08 93

Like what you read? Give Françoise Condamines a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.