La vie virtuelle,

La vie virtuelle,

On dit souvent que mes textes sont beaux,
 Quelque reste de la réalité qui nous entoure,
 C’est ça la vie.
 Au plus profond de nos souvenirs,
 Qui remontent, parfois, suite à des mots sur des réseaux sociaux,
 C’est ça la vie.

Je me souviens de mon enfance,
 Des parties de billes dans le bac à sable,
 Des marques de craie sur le bitume,
 Des matchs de foot improvisés.

A cette époque,
 Tous les gamins se retrouvaient après l’école,
 Pour jouer ensemble à l’extérieur,
 A des jeux qu’on a oubliés.

On dit souvent que mes textes sont beaux,
 Quelque reste de la réalité qui nous entoure,
 C’est ça la vie.
 Au plus profond de nos souvenirs,
 Qui remontent, parfois, suite à des mots sur des réseaux sociaux,
 C’est ça la vie.

Car maintenant c’est le virtuel qui compte,
 Et nos enfants surfent sur ces réseaux,
 Qui les font grandir bien avant l’heure,
 Grillant bien des étapes de la vie.

Amis virtuels faites une pause,
 Et regardez ce qui se passe dehors,
 Sinon bientôt, nous ne seront plus que des pseudos,
 Sur des écrans bleus alors que tout sera gris.

On dit souvent que mes textes sont beaux,
 Quelque reste de la réalité qui nous entoure,
 C’est ça la vie.
 Au plus profond de nos souvenirs,
 Qui remontent, parfois, suite à des mots sur des réseaux sociaux,
 C’est ça la vie virtuelle…

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Frederic Bouissiere’s story.