Votre startup en questions, préparation d’entrevue de sélection en accélérateur.

Je commence ces jours-ci les entrevues de sélection pour notre accélérateur FounderFuel et j’ai pensé vous partager le genre de questions que je pose souvent aux co-fondateurs quand on se rencontre.

C’est valide dans le contexte de FounderFuel et c’est le genre de réponse que vous devez avoir en tête peu importe le processus par lequel votre startup va passer. Je commence par 7 questions qui sont pas mal de base pour mon évaluation.

  1. Explique-moi ton projet en 2–3 phrases. Genre 2 tweets de long maximum. Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément. Si on ne sait pas résumer, on a pas encore assez pensé à son idée.
  2. Qu’est-ce qui fait que tu as décidé de travailler sur cette idée-là, explique-moi le contexte de la décision. Je cherche à comprendre les motivations mais aussi le niveau d’attachement au projet, le pourquoi du quoi.
  3. Qu’est-ce qui a changé qui permet à cette idée d’être possible maintenant? Utile surtout dans l’application de technologies émergentes, mais aussi dans le changement de comportements des utilisateurs.
  4. Depuis combien de temps est-ce que vous travaillez sur cette idée? Quels sont vos objectifs pour les 3 à 6 prochains mois? Il n’y a rien de plus important que de savoir livrer la marchandise et pour la livrer, faut savoir prioriser, faire le focus sur ce qui est le plus important.
  5. Est-ce que tu peux m’expliquer ta stratégie de “go to market”, à court terme, qu’est-ce que vous faites pour que les gens installent, utilisent, achètent ton produit? C’est probablement ce sur quoi on travaille le plus à FounderFuel, une des pires erreurs des entrepreneurs c’est de penser que s’ils développent un super produit, il va se distribuer tout seul, par magie…
  6. Quelle est votre proposition de valeur à long terme? C’est quoi la grande idée, qui fait que dans 10 ans on va encore se dire que c’est intéressant? Ici je suis plus dans les fondements de la réflexion intellectuelle, avez vous poussé (ou êtes-vous en train de pousser) votre analyse des implications de ce projet dans lequel vous vous investissez corps et âme pour les 5, 7, 10 prochaines années?
  7. Qui sont tes compétiteurs, directs et indirects? Je veux comprendre si vous comprenez votre marché. “Je n’ai pas de compétiteur” est la pire des réponses. C’est toujours faux. Il est préférable de répondre “je ne connais pas mes compétiteurs.

Je vous reviens avec une deuxième série de questions d’ici quelques jours, les questions qu’on va se poser en deuxième entrevue, pour creuser plus loin. Si vous avez des commentaires ou des questions, n’hésitez pas à participer à cette conversation avec les fonctionnalités de commentaires à même le texte de Medium, j’aime beaucoup cette façon de faire.

Like what you read? Give Sylvain Carle a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.