​Ma première expérience avec Air France

Ma première expérience avec Air France (trajet Paris — Abuja — Paris)

Pour un séjour de 3 jours, j’ai été amené à prendre la compagnie Air France pour avoir le trajet le plus direct possible.

Aller:

J’étais en classe économique. Je suis arrivé juste à temps pour le check in. J’ai dû courir pour embarquer. Au moment du dîner, je voulais du poulet (je ne suis pas africain pour rien) mais j’ai eu des pâtes risotto parce qu’il y en avait plus. Presque 30 min après le repas, j’étais indisposé, j’avais même envie de vomir alors que je n’ai pas le mal de l’air. Un petit tour chez César et ça s’est calmé. Ma valise (je voyage léger comme tout homme même avec 2x23kg + 10 kg pour la valise en cabine) était taguée « Sky priority », va savoir pourquoi. Arrivé à Abuja, j’ai attendu ma valise en vain jusqu’à ce que j’aille dans la zone Sky priority — j’ai su à ce moment à quoi ça servait.

Bref rien de particulier à part le mal de ventre.

Retour:

Je me suis dit qu’il ne fallait pas que j’arrive en retard comme à l’aller donc j’arrive 25 min avant la fin du check in. J’attends presque 45 min dans la file d’attente pour recevoir ma carte d’embarquement. Arrivé chez l’opérateur pour faire mon check in, il me dit qu’il n’y arrive pas, que ça prend du temps (problème de connectivité internet). Je patiente donc 5 minutes environ et finalement ça fonctionne. Verdict: je suis surclassé. Je passe en économique premium parce que j’ai souscrit à la carte flying blue de Air France (avec 2 voyages prévus dans un cours laps de temps, je préfère ne pas perdre les miles que j’aurais pu gagné…). C’est top, je vais être juste derrière les business class; c’est pas si mal. Arrivé à la porte d’embarquement, nouveau contrôle et nouvelle carte d’embarquement reçu (contrôle non habituel, la dernière fois que j’étais passé par cet aéroport personne n’y a eu droit). Là on m’informe que je passe en business class. C’est le pied. Enfin je vais voir à quoi ressemble le confort de ceux qui y font tous leurs trajets. Avant le décollage, l’hôtesse propose : eau, champagne ou jus d’orange. J’ai testé le champagne et c’était du bon. Ensuite, on reçoit des serviettes chaudes pour nettoyer et rafraîchir les mains. Les serviettes sont servies avec tellement d’élégance et de gentillesse que je ne pouvais pas refuser.

Après le décollage, on reçoit le menu business. Quelques temps après, l’hôtesse nous propose du champagne une seconde fois. Quelques instants après, le dîner nous est proposé. Avec une entrée, un plat et un dessert d’une qualité irréprochable, je n’aurais pas dû dîner avant de prendre le vol 😅. L’entrée gourmande vient en premier. Tout est acceptable. Les fromages (il y en a 2 différents sont excellents). L’un c’est du camembert et l’autre aucune idée. L’hôtesse non plus n’a pas pu me répondre. Pas de chance pour moi qui ne suit pas habituellement un grand fan de fromage. Ensuite, vient le plat de résistance. Je suis parmi les premiers servis parce que je suis au premier rang. Un bon filet de bœuf avec du bourgogne pour l’accompagner.

Après le dinner, c’est l’heure de dormir. L’hôtesse me demande si je souhaite être réveillé pour le petit déjeuner (vu le prix du billet, impossible de refuser).

A l’heure de dormir, je transforme mon siège en lit très confortable. J’ai même droit à des pantoufles pour me mettre à l’aise. Pour la première fois j’ai bien dormi dans un avion et je me suis réveillé sans avoir mal partout. Le siège était tellement agréable que j’ai eu du mal à me reveiller pour le petit déjeuner que j’ai raté.

A l’arrivée, avec le tag “Sky priority”, je suis parmi les premiers à passer au contrôle aux frontières. C’est un avantage pour moi qui n’ait pas de passeport de l’UE.

Ce fut une expérience particulièrement intéressante qui nécessite d’être reproduite.