De la stratégie à la formation professionnelle, l’humain au cœur du numérique. la formation professionnelle, l’humain au cœur du numérique.

Le numérique n’est pas révolutionnaire, il est systémique.

http://www.editions-harmattan.fr/54994

Notre culture nous a habitués à raisonner de façon verticale, thématique, par domaine : la transversalité ne nous est pas naturelle. Les technologies du numérique interviennent de façon transversale et touchent l’intégralité des composantes de notre environnement. Pris dans les règles de nos domaines de spécialisations, nous avons du mal à voir ce qui se prépare dans le domaine d’à côté : et quand nous en voyons surgir le résultat, il nous semble être un grand bouleversement. Il nous faut, pour aborder les technologies du numérique, revenir à l’enseignement du « cercle des poètes disparus » : monte sur la table et tu verras le monde d’un angle nouveau.

Le premier volet du livre aborde les conséquences sur les entreprises et sur les individus. Par sa nature systémique, le numérique intervient en touches multiples sur tous les domaines de notre environnement : pour l’entreprise cela aboutit souvent au sentiment d’une déstabilisation totale. Pourtant si on analyse les 4 composantes (le temps, l’espace, la taille et l’état) que touchent ces technologies, les nouveautés ne sont pas imprévisibles. Nous sommes comme dans un tableau de Mendeleïev : si on ne connait pas toutes les applications aujourd’hui, on sait où elles apparaitront. Au final nous sommes en capacité de réaliser nos rêves d’enfants, devenus potentiellement possibles par ces technologies.

Ce n’est pas parce que l’impact est important que nous sommes dans des révolutions et ce n’est pas parce que les technologies vont vite qu’elles doivent prendre le pas sur le libre arbitre des individus.

Que ce soit dans l’entreprise ou dans la vie en société, la capacité à réagir et à évoluer va permettre de prendre en charge ces changements : innovation, agilité, entreprise apprenante… vont être les pistes de réappropriation du numérique.

Tous, nous allons devoir nous diriger dans des environnements mouvants, ce qui va nous demander de mixer prévisions et réflexes, de nous attacher à la valorisation de nos potentiels plus que de nos compétences : dans un monde qui va vite cela sera notre capacité à bouger qui prévaudra.

Pour cela le rôle de la formation, de la sensibilisation et de l’information est primordial afin de ne pas laisser la « machine » se substituer à notre capacité de penser.

Afin que le potentiel humain reste au cœur de la performance des entreprises et des sociétés, la formation, professionnelle en particulier, va devoir s’adapter à la bonne vitesse. Il va être nécessaire de revoir non seulement ses fondamentaux mais aussi son organisation administrative et financière.

Ainsi, pour être en capacité de relever ce défi, la formation professionnelle, doit commencer par faire sa propre mutation.

Aujourd’hui calée sur des vitesses longues et adaptée à des environnements stables, elle doit intégrer la vitesse et l’agilité qui reposent plus sur la confiance que sur l’empilement de normes.

Comment peut-on prétendre agir à la vitesse nécessaire lors que tout le circuit repose sur des cycles longs ? Comment peut-on favoriser les circuits courts dans un monde où tout est structuré, « procéduré » jusque dans le moindre détail ?

Le second volet du livre aborde la formation professionnelle sous un angle différent pour arriver au constat que sans une modification profonde de l’organisation, du financement, du tout certifié… on sera incapable de répondre aux enjeux posés.

Car si on ne le fait pas, la technologie prendra le pas, et ses caractéristiques génèreront une recherche de modèles ou de vérités hors des règles de la vie en société, débouchant sur l’accroissement des clanismes: si les technologies ne rapprochent pas, alors elles isoleront ou pire elles diviseront.

Une interrogation sociétale est posée en conclusion. Le numérique nous remet devant nos responsabilités : ce n’est pas une révolution technologique à laquelle nous sommes confrontés, mais à une vision de la société. La technologie est un moyen et non une finalité : elle ne doit pas prendre le pouvoir de décider dans quel monde nous souhaitons vivre.

Cependant, devant le côté invasif et universel du numérique nous devons nous réapproprier les enjeux : si on se laisse envoûter par l’« intelligence artificielle », on risque de perdre le contrôle de la pensée. Cela commence par générer le débat et la controverse qui sont les fondements de l’intelligence humaine.

http://www.editions-harmattan.fr/54994


L’auteur nous fait partager ses expériences à l’aune de quarante années comme utilisateur et acteur du numérique. De la stratégie d’entreprise à la formation professionnelle, il nous interpelle sur les enjeux humains et sociétaux, souvent masqués par les mots, portés par l’ère du numérique.

FX Marquis, est consultant et a été chargé, en 2015, de deux missions pour le Gouvernement touchant au rôle du Numérique dans la formation. Il a effectué, en parallèle, un travail sur les conséquences de la loi sur la formation professionnelle. Il a préalablement dirigé le FAFIEC (OPCA du Numérique, Conseil, Ingénierie, Etude), la Maison de l’Entreprise Auxerre (Groupe privé patronal de formation et de conseil), la CCI de Saumur et diverses startups. Cocréateur de Chambersign (autorité de certification de signature électronique des CCI), il est par ailleurs Docteur Projets et Produits Nouveaux Mines de Paris (PPN94), Mastère Gestion Industriel (88), DEA Génie de Procédés (81), Ingénieur ENSIA 78 (Agro Paris Tech).

Contact : fxmarquis@wanadoo.fr

François-Xavier Marquis

Written by

Le numérique n’est pas révolutionnaire, il est systémique.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade