La recherche de Stage sur LinkedIn

Parce que la recherche de stage ce n’est pas juste “chercher un job”, voici la méthode de recherche de stage (ou d’alternance, ou d’emploi) adaptée aux réseaux sociaux, et à LinkedIn en particulier.

Concrétiser l’objectif

Laissez tomber le “je cherche un job”. Ce que vous cherchez réellement à obtenir via votre réseau, c’est un entretien avec la personne qui va vous embaucher… Voici comment la trouver et comment la convaincre.

Le réseau est un des outils les plus puissants pour la recherche d’emploi… Et il fonctionne encore mieux lorsqu’on le sollicite en posant des questions claires, concrètes, ciblées.

Les 5 entreprises chez qui vous rêvez de bosser

Aimeriez-vous laisser quelqu’un d’autre décider de la personne avec qui vous allez passer votre vie, ou à quoi doit ressembler votre prochaine maison? Probablement pas!

Pour le choix de votre futur job, c’est à peu près pareil: c’est à vous de clarifier la première question, la plus cruciale concernant votre recherche. Si c’est à cette étape que votre démarche est bloquée, n’hésitez pas, appelez votre réseau à la rescousse:

  • D’après vous, quelles sont les 3 entreprises les plus en pointe dans le secteur du…
  • Dans la région de … quelles sont les 3 entreprises qui innovent dans le secteur du …

Une fois que vous avez votre liste de 5 entreprises chez qui vous avez envie de travailler, et qui corresponde à votre zone de mobilité, vous pouvez passer à l’étape suivante: définir les contacts.

Connaissez-vous les recruteurs?

Envoyer des CV sur des boites mail génériques, ou remplir des formulaires en ligne fait partie de la recherche d’emploi. Mais cette forme de candidature spontanée reste très large. Je crois que l’on peut faire mieux.

La révolution des réseaux, c’est que vous avez accès directement au profil de chacun des acteurs de votre entreprise cible. Vous pouvez obtenir en quelques clics le nom du responsable marketing, du responsable achat, de l’adjoint à la communication…

A vous de décider à qui vous allez adresser vos actions, et bien sûr, votre réseau peut encore vous aider:

  • Connaissez vous le responsable… dans l’entreprise…
  • Savez-vous comment fonctionne l’entreprise … qui est en charge de…
  • Pourriez-vous me dire dans l’entreprise … qui a mené le projet … de l’an dernier

Une fois que vous avez une petite quinzaine de noms, vous n’avez plus qu’à vous faire remarquer.

Sortir du lot

N’arrêtez surtout pas d’envoyer des CV, c’est une bonne solution. Mais bien sûr, ce n’est pas celle qui vous met dans la meilleure position. La situation idéale, serait plutôt de contacter un recruteur potentiel, et qu’au vue de votre motivation, il ou elle vous demande de lui envoyer votre CV. C’est comme ça que l’on se retrouve sur le dessus de la pile, au lieu d’être coincé sous 30 autres candidatures.

Comment se faire remarquer?

Durant votre dernière année d’étude (surtout en supérieur), vous avez été amené à visualiser l’entretien d’embauche idéal. Que rêve d’entendre votre recruteur? Normalement, cette conversation imaginaire vous a donné de quoi remplir le planning de vos deux dernières années d’études.

Si vous pensez que la personnes qui remportera le poste aura: créé une association humanitaire, codé 3 sites internet, parle le mandarin… alors vous vous êtes au moins rapproché des restaus du cœur pour proposer votre aide à animer leur site web et le rendre plus accessible aux visiteurs chinois. A minima!

Et si vous n’avez pas réussi à trouver les 6 ou 7 projets qui vont faire pencher la balance en votre faveur, il reste le réseau. Demander leur des idées:

  • Qu’est-ce qui épaterait un responsable de communication aujourd’hui? Lui envoyer un cinématographe de son dernier événement pour lui montrer ce qu’on sait faire?
  • Qu’est-ce qui pourrait attirer l’attention d’un responsable logistique? Lui envoyer un dashboard PowerBi avec le dernier chiffres des échanges de matière première?

Et si je n’ai rien fait…

Il arrive parfois que les deux dernières années d’étude n’aient pas été consacrées à une construction solide de votre profil. Et oui, tant d’autres distractions sont là! Vous n’avez pas cherché des étudiants dans d’autres filières pour monter des projets, vous avez omis d’aller proposer votre aide aux jeunes entrepreneurs des incubateurs, et le monde associatif vous reste totalement inconnu malgré des besoins énormes… Comment rattraper le coup à la dernière minute?

En son temps, j’avais consacré un petit article au réseautage des étudiants, mais c’était en anglais.

Voici en résumé (et en français) ce qui pourrait vous permettre de contacter un recruteur sur les réseaux.

Posez des questions

Au lieu d’envoyer un CV, envoyez un message à une de vos cibles en posant une question. Une question pertinente, intelligente, qui montre à la fois votre connaissance du sujet et votre motivation à en apprendre encore plus. Et comme en général cela valorise votre interlocuteur, vous avez des chances qu’il ou elle trouve plus intéressant de vous répondre que je faire sa dernière note de frais.

Et puis, il faut être honnête, à la machine à café, c’est la classe quand vous pouvez dire: “Ah tient, aujourd’hui j’ai été contacté par un étudiant de telle école qui s’intéresse à mon travail”!

  • dans votre document de référence, j’ai noté que les chiffres des ventes sur la zone Asie ont progressé moins vite que la moyenne des exportations. Est-ce c’est bien un recentrage de la stratégie sur le projet X qui est la cause de ce décalage?
  • Dans l’interview de … votre entreprise déclarait que … Il me semble que cela va nécessiter tels réajustements au sein de votre service. Comment une entreprise de votre taille gère le changement en tenant compte du risque …

Normalement, les études de cas données en cours durant les études permettent de démarrer la plupart de vos démarches réseau. Au fil des devoirs que vous avez eu ou des exercices qui vous ont été proposés, vous avez eu des centaines d’occasions d’interroger les professionnels du métier pour obtenir un complément d’information, un éclaircissement.

(Bien sûr, tous vos interlocuteurs ne vont pas répondre… mais sur les quinze… Ah! si seulement vous aviez posé une question par semaine depuis deux ans.)

Demandez du feedback

Une autre manière d’aborder les gens, consiste à leur demander ce qu’ils pensent d’une première version de votre travail. Bien sûr, n’envoyez pas 30 pages à lire! Mais vous pouvez déjà contacter des gens concernant le plan d’un devoir, la problématique de votre mémoire…

  • Pour un cas, je recherche quels sont les trois risques majeurs qui peuvent affecter dans le prochaines années le secteur du… D’après vous…
  • Dans mon mémoire propose les 3 mutations suivantes comme ayant le plus d’impact sur une entreprise comme la vôtre? Seraient-elles susceptibles de vous intéresser…

Vous pourriez mème aller plus loin, et demander quels seraient les thèmes de mémoires qui seraient susceptible d’intéresser une entreprise comme la leur… avec un peu de chance, vous aurez le sujet et le job!

  • J’ai proposé d’analyser le problème du … en 4 parties… ce plan vous semble-il pertinent?
  • J’ai réalisé le tableau de bord suivant sous Excel, les indicateurs les plus importants pour votre secteur sont-il correctement représentés? Si vous aviez un point à modifier, ce serait lequel?

Avec cela, vous impliquez déjà votre interlocuteur dans une démarche à vos côtés… Il ne reste plus grand chose à faire pour que de cette relation naisse une invitation à réaliser un stage.

(En parlant d‘invitation, ma première recherche de job, je l’avais fait en demandant à des entreprises si elle ne pourrait pas me subventionner pour une entrée dans un salon professionnel… Devinez, ça avait marché!)

L’avantage de la démarche, c’est aussi que vous pouvez déceler dans la réponse qui vous est faite, le type de communication pratiquée par votre interlocuteur… Des fois, il vaut mieux savoir cela avant de prendre le stage.

L’interview

Le va-tout! (A organiser avec un de vos profs.) Tous les cours aujourd’hui ont besoin d’être animés. Les étudiants ayant souvent des doutes sur l’utilité de ce qui leur est enseigné, il est toujours intéressant d’inclure un intervenant extérieur de temps en temps. Voici donc votre projet: interviewer en cours par skype un professionnel de votre secteur. Cela fait venir une autre voix dans le cours (bon pour votre prof) et cela vous permet d’entrer en contact avec votre futur recruteur de manière tellement plus positive qu’envoyer un CV.

  • bonjour, dans notre cours de … nous aimerions avoir le témoignage d’un spécialiste sur le sujet… j’ai vu que vous aviez… Ce serait juste 10 minutes…
  • J’ai lu votre article sur Medium et je me demandais si vous pourriez nous accorder 10 minutes pour développer la partie sur …

Vous pouvez-même aller encore plus loin et en profiter pour voir si cette rencontre ne pourrait pas déboucher sur un projet de classe:

  • avez vous des projets sur lesquels ma classe pourrait vous aider, soit sous la forme d’un partenariat, soit sous la forme d’un concours…

Conclusion

Normalement, avec une bonne démarche réseau en place, le CV, c’est ce qu’on vous demandera juste pour mettre dans votre dossier pour les RH… Et un clic droit sur votre profil Linkedin permet de l’avoir en pdf… Trop facile!