Le journal d’un pèlerin — 62

Olveiroa

“Apocalyptico-camino”

En tout cas, je l’aurai pas volé ma fin du monde.

Aujourd’hui, a été, je crois, la plus dure des journées de tout le voyage. C’était vraiment une marche apocalyptique. Y’a fait frette que l’criss, y ventait écorner les boeufs, pis y’a mouillé à siaux! Une chance qu’il y a eu quelques arcs-en-ciel pour adoucir le tout!

Malgré tout ça, j’ai gardé le moral. Ça me dérange plus de marcher à la pluie. J’ai essayé de mettre des sacs sur mes bottes quand même pour me donner un sursis de mouillé… ça l’a toughé six kilomètres sur 34. Je trouvais mon look drôle avec deux sacs de couleurs différentes, la tentative du désespoir. On apprend toujours, j’ai pas voulu crever de chaleur, faque j’avais juste mon t-shirt et la cape… Quand je me suis arrêté pour luncher, je ne pouvais pas enlever mon attirail facilement… mes mains étaient engourdis par le froid et j’avais des sensations bizarres dans les bras... Et par engourdis, j’entend que j’avais pas de force du tout — vraiment weird. En plus, le bar où je suis arrêté avait un groupe de monsieur qui hurlait et des gérants mal commodes.

J’ai frôlé la folie encore une fois. Comme pendant la meseta. Je me parle tout seul, je chante, j’invente des histoires, mais j’étais bien. J’ai aussi beaucoup médité. C’est facile avec les “squick squick” redondant des pieds et le froid qui assomme. Toute une expérience en somme. J’ai rencontré Umberto (un Italien) aussi, je l’ai aidé avec sa cape et il a beaucoup apprécié le geste. Comme quoi ça prend pas grand chose pour créer des liens.

J’ai eu un festin de roi pour le souper. Je m’attendais à pas grand chose et j’ai eu un repas énorme. J’avais l’air d’un goinfre!

C’est un symbole de coeur qu’on fait avec nos doigts. C’est un truc Coréen... ㅋㅋㅋ !! (Les symboles “ㅋㅋㅋ” sont la manière d’exprimer “hahaha” à l’écrit. En lettre romaine on écrirait: “kkk” pour émiter le son “kikiki”)

Après, je me suis acheté une bouteille pour prendre le temps d’écrire. Ça pas pris de temps que 반세희 (SeHee) m’a rejoint et que cinq autres Coréens débarquent! J’ai passé une super soirée à picolé avec eux, à s’échanger des histoires de voyage, des intentions et des souvenirs. J’ai revu HyeonJu (이현주), alias Amy, que j’ai vu pour seule autres fois à Roncesvalles! C’est tellement beau le camino pour ce genre de moment! Elle a gardé l’éponge que je lui ai donné pendant 20 jours environ.

Je suis rendu avec un nom Coréen “Yang GiBeom” (양기범). Je veux vraiment visiter ce pays. Mon prénom a pour signification “qi” (qui veut dire: énergie) et “radeau”… elles interprètent ça comme “celui qui apporte la bonne énergie”. J’adore.

Dire que demain c’est Fisterra. J’en reviens pas du chemin que j’ai fait et de où je suis. J’ai hâte de voir l’application de tout ça dans la vraie vie. Je sais que je suis à la bonne place et que je fais la bonne chose.