Le journal d’un pèlerin — 21

Lamothe

Y faisait vraiment chaud… Une chance qu’on avait l’esprit saint de notre bord!

Putain qui fait chaud!!! C’est une des plus chaude journée à date. Et on marche sur des vignobles…

J’ai commencé la journée avec Roxanne. On a pas le même rythme, je l’ai remarqué dès le début, lors d’une légère montée. Elle a fini par s’arrêter à Montréal-du-Gers après 16km. Une petite étape pour elle.

Juste avant Montréal, j’ai croisé une soeur, Thérèsa. Elle marche depuis la Pologne habillé en nonne. Tout en noir! Manches longues et la jupe qui descend jusqu’au chevilles! Elle avait même la coiffe — la totale quoi. J’ai fini par jaser avec elle, après l’avoir croisé trois fois. En lui disant mon nom, c’est comme si un miracle s’était produit. Je suis devenu son ange gardien illico. C’est fou comme mon nom à cet effet sur les gens, presque tout le temps. Elle me racontait qu’aujourd’hui, c’était le jour de Marie — que j’allais surement avoir un message ou un signe. La foi chrétienne m’impressionne beaucoup. Pour moi, d’avoir rencontré une soeur c’est peut-être ça le message — enfin. Elle m’a dit que c’est de la chance que de rencontrer une soeur sur le chemin. Je vais la prendre cette chance!

Elle fait partie du couvent Jésus miséricordieux. J’en parlerai à ma grand-mère.

Elle m’a appris quelques mots en Polonais, dont “dobra droga” (qui veut dire : bon chemin).

Elle disait que son Dieu était très très bon. Et qu’il offrait de l’ombre de temps à autre et pour elle, l’esprit saint, c’était le vent qui nous faisait du bien.

Le touriste montréalais!

Elle a voulu prendre une photo de moi devant le panneau de Montréal. J’ai pas su lui dire non.

J’ai eu le réflexe de vouloir l’aider, je la prenais en pitié parfois, mais j’ai eu le courage de la laisser marché son chemin. C’était pas facile, mais je l’ai fait. J’avais déjà assez de moi à garder ‘anicca’. Je l’ai encouragé à continuer, comme un ange le ferait, hehe.

On a réussit à recevoir un tampon de Montréal, même si tout était fermé! J’en suis bien content!

Y fait tellement chaud que je pogne le fixe…

J’ai croisé des randonneurs qui se sont fait un plaisir à me montrer des photos de voyage au Canada. C’était comique.

Apparement que demain et/ou après-demain y va pleuvoir. Ça sera une première… moment présent… Anicca… Namaste!

J’ai soupé avec les pèlerins qui prenaient la demi-pension. Le couple d’hôte est vraiment gentil, ils m’ont offert du vin et du dessert. Un crumble aux figues et pêches du jardin. Je n’ai pas su dire non… c’est mon premier écart végane… Le gars m’a juré qu’il n’y avait presque pas de beurre… Allez, une fois. J’ai pris un armagnac après en fumant ma pipe. Superbe digestif! Et le gars peut m’en envoyer une bouteille par la poste si je veux! Ça se boit lentement et on le réchauffe avec les mains pour faire ressortir les saveurs. J’aime apprendre les coutumes du pays.