Y’a un truc que j’ai pas trop compris, tu parles d’auto-entreprise et juste après tu parles de…
Uriel Pixocode
42

Effectivement, merci pour la précision, il s’agit d’un oubli de ma part. J’ai créé mon auto-entreprise, ne pensant pas avoir une aussi grosse mission proposée dès le départ. Lorsque l’on m’a proposé cette mission, j’ai clairement décidé de créer une E.U.R.L., et ainsi, mon auto-entreprise a été liquidée en n’ayant jamais facturé.

Sur ton second point, je ne suis pas tout à fait d’accord, et je suis justement en train de rédiger un guide complet à ce sujet. Je ne suggèrerais pas de commencer par une auto-entreprise dès le départ, puisqu’une entreprise te permet de gagner en défraiement, chose que tu ne pourras pas rattraper par la suite. Toutefois, je considère que la première étape d’un freelance, ce serait de trouver une mission, puis seulement après de créer sa société, étant donné que dans l’absolu, tu peux facturer après avoir seulement rédigé tes statuts et versé ton capital. Chose très aisée et engrangeant très peu de frais.

Ensuite, avec un compte bancaire séparé, et un cabinet comptable, gérer une E.U.R.L. est très loin d’être chronophage…

Like what you read? Give Gaëtan HERFRAY a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.