Gamadiame

Nous vous souhaitons la bienvenue!

Boire un thé de haute montagne de Taiwan au Marché de Genève. Une prouesse que personne n’avait imaginé, pas même moi ^.-

Aujourd’hui nous nous lançons notre site. L’est tout frais encore fragile mais bien là! Une grande et belle aventure que nous souhaitons du fond du coeur vivre en votre compagnie.

“ Une petite lumière, juste au-dessus de l’entrée…”

Dans le temps un village, un quartier à Taïwan où, comme l’église au milieu de nos villages, se trouvait une épicerie de type traditionnelle et familiale. 
Un lieu de rencontre ouvert sur la rue, sur son Monde. 
À l’entrée pas de grosse enseigne, d’annonces promotionnelles, de néons aguicheurs. Non!

Il s’y trouvait tout simplement une petite ampoule, une lumière invitant à recevoir un discret “ Vient” tu nous dérangeras pas.

Un lieu de rencontres, de réunions à l’improviste, un prétexte à la discussion, à la vie. Un échange, alors qu’une bouteille d’eau, un timbre poste, du sel venait à manquer…et pourquoi pas partager une boisson entres proches.

Gamadiame

En chinois cela s’écrit “柑仔店”
Et se prononce, en Taïwanais (langue orale et non écrite
“Ga Ma Diame”

Oui, une petite épicerie traditionnelle et familiale.

柑仔店 - Gamadiame en taïwanais
《用九柑仔店》Manga de l’illustrateur taïwanais 阮光民

“Faut vivre avec sont temps” qu’il disait….

Cela pourrait être associé à de la nostalgie. Ce n’est pourtant pas ce que je perçois. C’est plutôt une interrogation rendue possible grâce à l’observation de notre actualité tant en Europe qu’en Asie et qui touche “la relation à l’autre”, à la structure de nos métropoles, à ses articulations et à ses espaces publique offert à la rencontre et qui deviennent de plus en plus difficile à percevoir.

Et alors que la question sur les jardins en ville s’imposent comme une création…à tort ou à raison…Marrant non?

Bien évidemment il ne sera pas question de parler de nos voisins mais bien d’Autrement, de l’Ailleurs et de procédés traditionnels voués à produire des produits d’exception grâce à des artisans de la terre passionnés. Et de là…tout est permis afin de cheminer dans le respect de chacune et de chacun et selon ses propres envies comme citoyen(ne) du monde.

Il est question de transfert d’informations, de goûter à la vie et à ses trésors. Et nous avons opté pour la solution de remettre l’église au milieu du village, de recréer un espace de rencontre d’une simplicité quasi “enfantine”.

En nous présentant via les marchés publique et en proposant une alimentation d’exception grâce à des produits basiques bien ancrés dans nos habitudes culinaires d’une part et aux bienfaits, de l’autre, qui ne sont plus à mettre en doute, Gamadiame offre une alternative peu commune.

Une activité qui va à l’encore des Gamadiame d’antan aujourd’hui disparu suite à l’arrivée des 7/11 ouverts 24/24 sonnant le glas de ces épiceries traditionnelles.

Oui nous oeuvrons en reprenant un peu de leur pouvoir et, pour cela, nous avons décidé, entre autre, qu’afin d’honorer nos délicieux 柑仔店 nous offririons de la qualité et non de la quantité.

Cohérence = Puissance

Et la cohérence elle-même provient d’un équilibre bien balancé.

Accompagné par la simplicité et à la cohérence de nos actions nous produisons une énergie particulièrement perceptible.

  • Pourquoi?

Par ce que nous ne nous cachons derrière aucun artifice. Pas d’arcade, pas de néons, pas de campagne promotionnelle, pas de quantités débordante et de dépenses à promouvoir soit-même (pourquoi pas, là n’est pas la question)

Nous avons décidé de nous concentrer sur la présence, la disponibilité, l’attention et la qualité en dépensant l’énergie que transfert le don de soit.

Nous ne vendons pas un produit mais un savoir-faire. Et derrière ce savoir-faire il y a un artisan qui possède des connaissances essentielles à la bonne survie de toute une chaîne alimentaire alors qu’il oeuvre au moyen du Bio.

Des valeurs qui influent et qui instaure une ambiance positive qui se doit d’être relevée afin de jouer du coude, de se mettre en avant, alors que nous faisons face à de concrètes problématiques ne touchant pas seulement l’écologie (vitale…) et la santé (essentielle) mais aussi la sécurité et la société en général alors que la fonction de la ville se doit d’être repensée et réorganisée.

“ Et puis quoi de plus beau que d’associer à la beauté des traditions respectueuses de valeurs humanisantes, la contemporanéité de notre époque? Du marché traditionnel extérieur à la présence virtuelle perçue de l’intérieur nous offrons une visibilité, à toute heure du jour et de la nuit, de ce que nos Artisans font pour notre bien et le bien de la planète…“

GAMADIAME EST MORT VIVE GAMADIAME!

Like what you read? Give Gamadiame a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.