Assez c’est assez! Sans oui, c’est non.

On vit dans une société qui fait face à plusieurs défis sociaux. Que ce soit la famine, la pauvreté, l’intimidation, l’économie, les politiques, les classes sociales qui divisent toujours notre communauté ou n’importe quel qui vous saute à l’esprit; tous visent un certain public et affecte des millions et des millions, si pas des milliards de personnes à l’entour du monde. Ceci dit, un certain mouvement est en train de faire rage sur les médias sociaux.

On en entend parler tout partout ces jours-ci. Sur l’internet (évidement), sur les postes de radios, à la télévision, dans les classes, dans les bureaux de travail et même jusque dans les rues. TOUT LE MONDE EN PARLE! Si vous ne savez toujours pas de quel mouvement dont je réfère à, je vous invite de continuer à lire mon blog d’aujourd’hui. Si vous avez sus lire entre les lignes, je vous supporte tout de même à le survolter pour voir ce que j’en est à dire à propos de ce sujet.

Le mouvement

Une femme prénommée Alyssa Milano a prise l’initiative de se regrouper avec un grand nombre de femmes sur un média social: Twitter, afin de dénoncer le harcèlement dont elles ont été victime. Sur le site internet Ledevoir, ont dit que:

‘‘Le mouvement a été lancé par l’actrice après que de nombreuses comédiennes eurent brisé le silence sur le comportement du producteur Harvey Weinstein. Ce dernier est visé par de nombreuses accusations de viol et de harcèlement sexuel.’’

Le harcèlement, étant un grand mot dont la majorité des gens n’osaient pas utiliser comme description d’un événement vécu, est maintenant à la une des médias sociaux. Ces femmes ont décidées de mettre leur pied à terre et faire appel à tout ceux qui se sont fait harcelé, sous quelconques formes, dans le passé ou à ce jours.

D’après le même site web, on dit que:

‘‘Plus de 52 000 personnes avaient répondu au message de l’actrice, hissant le mot-clic #MeToo au premier rang des tendances sur Twitter.’’

C’est épatant! Si vous voulez lire plus sur cette article, rendez vous sur


C’est quoi le harcèlement?

Il faut reconnaître que ce nouveau mouvement va garder notre fil d’actualités bien occupé! Selon moi, ce n’est que le début d’une évolution qui va changer le mode de vie de plusieurs à jamais. Je veux tout d’abord vous donnez une définition du harcèlement.

Le harcèlement psychologique et/ou physique:

‘‘C’est une conduite vexatoire se manifestant par des comportements, des paroles, des actes ou des gestes répétés, qui sont hostiles ou non désirés, conduite fondée ou non, sur un des motifs discriminatoires interdits par la Charte des droits et libertés de la personne.’’
-Campagne Sans oui,c’est non.

Le harcèlement peut se manifester de diverses manières. Par exemple, par:

  • des promesses de récompenses faites dans le but d’obtenir un accord à une demande sexuel
  • des menaces faites dans le but d’obtenir un accord à une demande de charactère sexuel ou faites à la suite d’un refus d’acquiescer à une telle demande
  • des remarques ou des comportements sexuelle qui sont raisonnablement perçus comme créant un environnement négatif d’étude ou de travail;
  • la requête de faveurs sexuelles non désirées
  • des commentaires inappropriés d’ordre sexuel, des remarques sur le corps de la personne ou sur son apparence, des regards concupiscents, notamment dirigés vers les parties sexuelles de la personne, des plaisanteries qui dénigrent l’identité sexuelle ou l’orientation sexuelle de la personne
  • des questions intimes intrusives
  • des sifflements
  • l’affichage de photographies pornographiques.

Mon opinion

Assez d’informations dites. Je passe maintenant à mon opinion. Selon moi, le consentement est la base de tout. Si une femme dit non, cela veut dire qu’elle ne veut pas. Ça ne vaut pas la peine d’essayer de la convaincre, puisqu’elle à déjà prise sa décision. C’est insultant que les hommes pensent que nous prenons pas le temps de penser à nos choses et nous requestionnent toujours. Ce n’est pas à cause que nous disons pas les points à voix haute, que nous avons pas considérée les pours et contres. Cela dit, les agresseurs essaient parfois de justifier leurs actions en expliquant qu’il ne fesait que ‘‘ draguer’’. Si se serait une manière de draguer ( ce qui l’est définitivement pas puisqu’elle ne fait que dénigrer la femme), ce serait la pire manière jamais exister dont personne apprécieraient la forme de. Draguer est une forme de façon de séduire son partenaire ou quelqu’un en qui on est intéressé tandis que le harcèlement se concentre majoritairement à valoriser une femme en se basant sur ces aspects physiques et sexuels.

De plus, le harcèlement est une des premières étapes pour se rendre au viol. Il faut faire comprendre que le harcèlement ne sera pas toléré. Non seulement il ne sera pas accepté dans les lieux de travail, mais non plus dans les rues. La société qui ne met pas de limite sur ce qui est socialement acceptable à dire et faire lorsqu’il vient à exprimer leur opinion, ne fait qu’aggraver les choses. Sans limites à la liberté d’expression, l’agresseur n’apprendera pas que ce qu’il fait n’est pas correcte et affecte la vie des agressés. Les limites de liberté d’expression est ce que l’on peut dire afin de s’exprimer, tout en respectant les droits fondamentaux des autres. Le harcèlement ne respecte donc pas ces limites. En effet, celui-ci à de grande répercussion sur la vie de ceux affectés. Que se soit la pression que celle-ci ressent à journée longue de devoir se limité dans ces actions ( choix de linge, changement de direction afin d’éviter certaines personnes, etc) , la répercussion sur l’estime de soi de cette personne (elles peuvent commencé à penser que les hommes ne la veule seulement pour son corps et rien d’autres) ou l’effet sur la confiance en soi et la confiance en les autres; tous affectent la personne de différentes manières mais ils ont quelque chose en commun: ils impactent leur vie de façon négative et de façon à nuire à leur bon fonctionnement en société. Les aggresseurs essaient de nous moduler de façon de nous transformer en l’image parfaite qu’ils ont de nous, les femmes.

Les conséquences

Il y a des conséquences à court terme, moyen terme et long terme. Les conséquences à court terme sont composés de trouble de comportement, de l’isolement et d’absentéisme et/ou décrochage scolaire ou en milieu de travail.

Les problèmes de violences provoquent cependant un sentiment d’insécurité chez une minorité non négligeable d’élèves : environ 15 % ne s’y sentent pas en sécurité.
-leslégendairesfan.com

Les conséquences à moyen terme sont combinés de troubles anxio-dépressifs ( la victime se sent coupable et se blâme pour ce qui lui est arrivé) et un comportement suicidaire et/ou violent. Ceux à long terme sont constitués de trouble de socialisation et de troubles psychiques ( addictions, phobie social, dépression,etc). À force de se faire harcelé, les femmes peuvent passer de conséquences à court terme à ceux à long terme rapidement.

Mon histoire

Pour abréger mon histoire, j’ai commencée à travailler à l’âge de 15 ans pendant l’été 2015 et j’ai travaillée l’été suivante aussi. La première année, j’ai eue une petite job dans un casse-croûte pas trop loin du camping où ma grand-mère passait l’été et la deuxième, dans un autre casse-croûte de la même région. Pendant le total de l’été 2015 à l’été 2016, j’ai eu 3 différents emplois avec 3 différents superviseurs. Tous fût une expérience extraordinaire, si on élimine le fait que j’ai vécu de l’harcèlement dans ces trois emplois. C’était extraordinaire dans le sens que je voyais différents types de gens à journée longue et plusieurs me marquaient d’une façon ou d’une autre ( un bon tip, un commentaire sur le bon travail que je fait, etc) .À ce temps, je n’y pensait pas trop. Je me disait qu’ils me taquinaient, qu’ils traitaient tous les employés de la même manière. C’était difficile pour moi d’être capable de dire si c’était des commentaire/actions trop poussés puisque j’avais une bonne relation proche avec mes patrons et j’était encore un enfant. Ceci dit, pendant 2 mois multiplié par 2 été, j’ai reçu plusieurs commentaires comme:

  • ‘‘Ahh si seulement tu étais plus vieille. Je quitterais ma femme sans hésiter!’’
  • ‘‘ Cet habit met vraiment en valeur les courbes de ton corps’’
  • ‘‘ L’âge n’a pas d’importance. Allez viens on peut partir ensemble et repartir à zéro.’’
  • ‘‘ Pour toi, je ferais tout. Tu n’est pas seulement une employée. Tu as le droit de prendre ce que tu veux sans limites et faire ce que tu veux.’’
  • Un de mes patrons à faite une fausse ‘‘ demande en marriage’’ devant plusieurs clients, qui eux sont restés sans mot.
  • ‘‘ Tu es tellement belle’’ (À chaque jours)
  • Et la liste pourrait continuer

Heureusement, j’ai été capable de sortir de cette situation sans devoir les revoir. Je peut confirmer que depuis ce temps là, il est plus difficile pour moi de passer un interview avec un homme, par peur que cet incident se reproduise. J’ai définitivement une grande misère à faire confiance à qui conque, notamment lorsque c’est un homme.

Leçon et conseils

Quoi qu’on en pense, le harcèlement est malheureusement une triste réalité qui existe depuis trop longtemps. Ce mouvement n’est que le commencement d’une aire nouvelle, où les gens se supportent les uns et les autres de diverses manières. Il était plus que temps que ce problème social devait être remis en question. Je recommande fortement à toute les femmes, peut importe où vous vous situez, de ne pas vous laissez marcher dessus. Ce n’est pas acceptable et il faut arrêter d’essayer de trouver des justifications possibles pour défendre les actions mal saines et non-morales de ceux qui ne savent pas comment respecter une femme d’une manière appropriée. C’était grand temps que les femmes ce réunissent et se battent pour leurs droits. Pour ceux qui on vécu une forme de harcèlement, j’en suis plus que désolée. Personne ne mérite de passer à travers cette horrible expérience. Sachez que vous n’êtes pas tout de seule et que vous êtes importante. Ce n’est aucunement de votre faute et il faut savoir, même si c’est difficile d’y croire, que ce n’est pas tout le monde qui sont comme ces agresseurs et qu’il en a plusieurs bons qui mérite de se faire donner la confiance. C’est épeurant de faire confiance à quelqu’un de nos jours, mais il faut garder espoir qu’il en a qui veulent seulement ce qui a de meilleur pour nous. Je vous suggère de vous entourer de gens positifs et de ne pas avoir honte ou peur d’aller chercher l’aide nécessaire pour passer par-dessus cette étape difficile de votre vie. Avez-vous déjà vécu une sorte de harcèlement? #metoo #moiaussi

Bibliographie:

Giphy. “Search All the GIFs & Make Your Own Animated GIF.” GIPHY, 7 Feb. 2013, giphy.com/.

“Le harcèlement sexuel | Définition.” Université de Montréal, Les établissements universitaires québécois, 2014, www.harcelementsexuel.ca/harcelement-sexuel/.

Rousseau, Marie-Lise. “#MoiAussi: des centaines de Québécoises dénoncent le harcèlement sexuel.” Le Devoir, Marie-Lise Rousseau, 17 Oct. 2017, www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/510510/moiaussi-des-centaines-de-quebecoises-denoncent-le-harcelement-sexuel.

T., Thomas. “Quels sont les conséquences du harcèlement ?” Les Légendaires FAN, OverBlog, 6 Oct. 2016, www.leslegendairesfan.com/2015/10/quels-sont-les-consequences-du-harcelement.html.

Like what you read? Give Émilie Gardner a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.