Trust&Privacy Day 2016 : un départ ?

Nous étions vendredi 18 mars un peu plus de 100 au Palais Brongniart pour la première édition du Trust&Privacy Day (www.trustandprivacy.org). Juristes “bien sûr” mais aussi directions générales, marketing ou digitales…

Oui, le contexte légal et réglementaire international et les contraintes associées se durcissent, même si les positions des différentes régions du monde ne sont pas alignées concernant la gestion de la donnée. (Table ronde 1). Mais c’est avant tout les évolutions du comportement consommateur qui changent la donne. N’attendons cependant pas des utilisateurs qu’ils se passionnent pour la donnée ! Maître mots : simplicité, limpidité et redevabilité dans le “deal proposé par les acteurs” et réciprocité dans la relation. (Table ronde 2). Bonne nouvelle : startups, initiatives, les premiers exemples de solutions “alternatives” sont déjà là. Celles-ci offrent un choix clair et simple à l’utilisateur dans l’usage qui est fait de ses données personnelles. Elles restent cependant encore l’outil d’un public éclairé, mais l’explosion récente de l’usage des solution de filtrage et de blocage sont la preuve d’un changement radical en cours.(Table ronde 3).

Si la maturité sur les questions liées à la gestion responsable des données est très inégale, entre entreprises, ou même à l’intérieur de chacune d’entre elles, un mouvement est initié. Celui-ci ne peut être porté par la contrainte. Il doit se muer en opportunité, celle de créer un espace de confiance — ou de légitimité, entre une entreprise et ses publics (Débat et déjeuner).

Vous êtes plusieurs à avoir appelé de vos voeux l’émergence d’initiative(s) fortes et coordonnnées allant dans cette direction. Initiative(s) pouvant associer grandes entreprises, médias, distributeurs, et acteurs du conseil dans un “deal” transparent avec les consommateurs, respecteux de leurs choix qui permettrait le développement de relations économiques... responsables ?

Nous pouvons continuer ces échanges sur le groupe privé LinkedIn du Trust&Privacy Day. Nous publierons dans les prochains jours les actes de cette journée. Les planches réalisées en live par Viviana hier seront elles aussi partagées.

Merci à tous pour cet événement collaboratif. Nous pensons tous les trois que lorsque l’on se prend en main, on est infiniment plus efficaces que lorsque l’on attend de l’Etat qu’il apporte des solutions à tout. Continuons, ensemble.

Guillaume Buffet @gbuffet
Anne-Sophie Bordry @asbordry
Etienne Drouard @etiennedrouard

Remerciements à tous nos animateurs et intervenants :

  • Paulo Silva, Direction Justice et Consommateurs & Data Protection Unit, Commission Européenne
  • David Martinon, Ambassadeur pour la cyber-diplomatie et l’économie numérique — @david_martinon
  • Édouard Geffray, Secrétaire-général de la CNIL — @cnil
  • Claire Levallois-Barth, coordinatrice de la chaire Valeur et politiques des informations personnelles de l’Institut Mines-Telecom — @CVPIP
  • Christophe Benavent, Université Paris Nanterre — @Benavent
  • Marine Albarède, FING — @marinealbarede
  • Nicolas Chagny, président de l’Internet Society France — @nicochagny
  • Vincent Puren, Maddyness — @VincentPUREN
  • Christian-François Viala, CEO de Yes Profile — @yesprofile
  • Rory Donnely, CEO de Digi.Me — @RoryDonnelly2
  • Éric Léandri, CEO de Qwant — @qwantcom
  • Viviana Gozzi, de Codesign-it @vivianagozzi
One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.