A quoi sert le CDI à part à trouver un appart ?

Si la finalité d’un CDI n’est pas de trouver un logement, à quoi sert-il réellement ?

Edgaras Maselskis
En y réfléchissant bien, le CDI ne nous est-il pas imposé par un système en mal d’avenir et d’idées ? Nos parents, grands-parents et enseignants ne nous ont-ils pas formaté à chasser le C.D.I ?

A l’aune d’une génération Z qui va changer d’entreprise une quinzaine de fois dans sa carrière, quelle est la réelle importance de signer le fameux graal… le C.D.I ? Depuis toujours, il est impensable et très réducteur de contracter un CDD, signe d’un échec flagrant dans les études ou d’un emploi précaire qu’il faut mieux taire en soirée !

Ne prenons nous pas le problème à l’envers ?

A y réfléchir, ne serait-il pas plus logique que les plus diplômés soient ceux qui signent des CDD !

Puisqu’ils sont si diplômés et si compétents, il paraît évident qu’un nouveau job les attend à la sortie. Ne serait-il pas bénéfique pour le système entier si les plus qualifiés, les plus érudits, les plus stratèges étaient de nouveau sur le marché à la fin de leur contrat à durée déterminée ?

Le marché ne serait-il pas plus dynamique si les plus hauts diplômés se donnaient tous à 100% pour justifier leur rémunération et pour courir à la victoire ? Que se passerait-il si personne ne pouvait se cacher derrière l’ancienneté si couteuse qu’il est préférable de ne pas licencier. Imaginez une équipe de basket, ou de foot, de haut niveau avec 1 ou 2 joueurs qui décident de ne pas courir, ou de garder le ballon, car ils sont là depuis très longtemps…depuis tellement longtemps qu’ils en ont oublié les règles !

Je crois, à la manière des sportifs de haut niveau, que les plus qualifiés d’entre nous devraient se voir proposer uniquement des CDD (maximum de 3 ans reconductibles après négociations et aucunement de façon automatique) afin d’assurer à l’entreprise un plein engagement et une totale justification de leur emploi. Je crois qu’un tel système dynamiserait directement l’économie et l’emploi.

Dynamiser l’économie

L’économie se verrait immédiatement dynamisée par toutes ces “ressources dormantes” qui laissent le temps passer et profitent de l’aubaine d’un système malade.
Je crois que bon nombre se cachent derrière le CDI et son grand confort Prud’hommal pour ne participer qu’à très faible échelle à l’effort collectif.

Je crois que l’entreprise aurait beaucoup à gagner en proposant à ces salariés un contrat pro de 1, 2 ou 3 ans. Les entreprises seraient plus compétitives. Elles auraient le juste nombre de ressources et la possibilité de les faire varier année après année tout en bénéficiant de diversité et d’idées neuves.

Les salariés seraient également gagnants car, à la manière d’un sportif en pleine forme et qui s’entraîne beaucoup, les entreprises seraient nombreuses à tenter de les attirer. Avec un contrat à “date d’expiration” les salaires et les avantages seraient plus élevés avec pour conséquences immédiates un engagement inégalé. Reste à la charge du “sportif” de continuer à se former et à progresser pour prétendre à un nouveau contrat dans la même “équipe” ou à convoiter une nouvelle entreprise.

Dans ce système vertueux, les entreprises sont plus dynamiques, plus innovantes, avec des frais de structures moindres, et par conséquent plus compétitives avec pour effet immédiat un marché de l’emploi dynamisé. Le niveau d’exigence et la concurrence à l’embauche sont plus élevés, mais aussi plus volatiles, ce qui encourage la formation et la possibilité de se positionner sur des postes jusqu’ici inaccessibles.

Un Cdi pour un appart !

Je l’ai dit en préambule, le CDI sert à une chose : trouver un logement. Il est important, et nécessaire, de pouvoir apporter des garanties à un propriétaire ou un vendeur sur ses capacités à payer son loyer, ou ses traites, chaque mois durant des années… n’est-ce pas d’ailleurs le rôle de la banque et des assureurs ?

Si un tiers de confiance garantissait cela à 100%, quels seraient les freins à lever pour que les plus diplômés de la nation (donc souvent les mieux rémunérés) acceptent de rebondir de CDD en CDD durant toute leur carrière ?

Quelle est la différence entre changer d’entreprise, en CDI, tous les 2/3 ans, et changer d’entreprise en CDD, tous les 2/3 ans ?

Il n’y a aucune différence, d’ailleurs ce mode de fonctionnement est déjà en marche naturellement avec une partie de la génération Y et sera généralisé avec la génération Z demain.

Si comme moi, vous pensez que le C.D.D en mode “contrat sportif” peut être une bonne idée, proposez le à votre prochain employeur… mais assurez vous d’avoir déjà un logement en attendant que les banques et les assurances soient plus “sportives” !

A single golf clap? Or a long standing ovation?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.