Résilience, Squads et Vente Directe chez Demooz

🎂 Demooz soufflait sa cinquième bougie le 6 décembre.

Demooz, c’est Explorer, voila comment, nous y sommes arrivés.

Dans ce billet, vous allez découvrir ce qui nous définit en tant qu’équipe, comment nous avons responsabilisé la team grâce à un système de Squads et les prochains challenges d’une boite qui vient de fêter ses 5 ans.

Lancement d’Explorer à Toulouse

En mai 2018, je publiais l’avenir de Demooz dans un post expliquant notre vision du futur e-commerce. Ce n’était pas un scam. Ce n’est toujours pas un scam. Ça ne sera jamais un scam.
Nous avons posé toutes les briques nécessaires à l’atteinte de cette vision sur pas loin de 9h30 de réunion et 60 post-it roses et jaunes (la couleur est importante pour la suite).

Le 5 novembre dernier, Explorer est né. Aujourd’hui, Explorer est la traduction de notre vision :

Demooz croit en un monde où chacun peut s’épanouir en accédant à la technologie gratuitement grâce à la puissance communautaire.

Try, try, try, and then, try again.

Quelle incroyable aventure, des (très) hauts, des (très) bas, des rencontres extraordinaires, des problèmes surmontés, des pleurs mais aussi des peurs, des réussites et des joies.
En 5 ans, nous avons bâti une communauté exceptionnelle de 150 000 membres partout en France (visualisez la map ici). Mais aussi une équipe de talents qui me surprend encore aujourd’hui. 
 Mais si cette aventure continue actuellement et a encore de beaux jours devant elle c’est surtout à cause de notre résilience.

Cette capacité à se remettre infiniment en question, tous les jours, désigne la résistance d’un matériau aux chocs, le fait de rebondir. C’est la capacité d’un corps, d’un organisme, d’une espèce, d’un système à surmonter une altération de son environnement.

Il y a quelques jours, l’équipe s’est retrouvée dans une maison isolée dans les Landes pour notre State of Demooz (weekend annuel).

Nous avons travaillé, individuellement puis en équipe et notre infatigable volonté de toujours faire mieux a permis de mettre en lumière une proposition bluffante, défendue par chacun :
Rebondir, se remettre en question, toujours faire mieux, try try and then try again…
Chacun avec sa formule, nous parlions finalement tous de la même chose. De cette flamme qui nous pousse à nous dépasser au quotidien et à se réinventer sans cesse. J’ai été choqué de voir à quel point nous étions, tous, sans exception, alignés avec cela.
Et vous savez quoi ? Nous avons fait cet exercice en écoutant l’OST de Interstellar, frissons et émotions garantis (oui nous sommes plusieurs à vouer un culte à ce film).

Ce qui a tout changé: Le système de Squad et de Responsabilisation

Avant de revenir sur Explorer (Alias XPLR en interne), il y a là une chose à mettre en exergue : le temps entre l’idée d’Explorer et sa mise en ligne : 6 mois. 
6 mois durant lesquels nous devions continuer à signer et déployer des opérations classiques pour nos clients. 
6 mois pendant lesquels notre communauté à continuer de grandir. 
6 mois pendant lesquels nous faisions notre run quotidien normalement.

Alors comment avancer sur les projets d’avenir de Demooz ? Stéphane et moi-même avons répondu à cette question en mettant en place un système de squads appelé Pink Project et Yellow project (coucou les couleurs de post-it signalées plus haut).
Le concept ressemble beaucoup aux squads Spotify (source) : un Pink project est une grosse patate, un Yellow une petite patate à l’intérieur de la grosse. Un membre de la team; stagiaire, CEO, peu importe, est désigné Pink ou Yellow leader pour gérer chaque projet.

Non seulement nous donnons de l’ownership à tout le monde mais en plus, nous permettons à chacun de travailler sur des projets clivants pour Demooz et sortir de l’opérationnel parfois pesant. Cela a radicalement changé la manière d’aborder notre travail.

Grâce à cette mécanique de squads et à raison d’une demi-journée à 1 jour par semaine et par membre de l’équipe, nous avons pu tomber tous les post-it nécessaires au lancement d’Explorer en moins de 6 mois.

Explorer est sur orbite : Check!

Aujourd’hui, XPLR vous permet de commander un produit tech et de le payer 60 jours plus tard. Pendant ce laps de temps, plus vous générez de ventes moins vous payez à l’issue des 60 jours.

Objectif zéro euro, en trois étapes :

1–2–3 Soleil

Après le paiement (ou pas si vous avez atteint l’objectif), Demooz continue de vous rémunérer pour toutes les recommandations que vous faites (en bons d’achat valable sur Demooz ou en euros directement).

Cerise sur la gâteau : Vous êtes aussi rémunérés sur les ventes de votre équipe d’Explorers !

Finalement, nous avons très peu changé de modèle par rapport au mois de mai: Achetez un produit, Demooz vous le rembourse.

À l’heure actuelle, nous proposons au moins un nouveau produit par semaine éligible Explorer. Concrètement, le rapport entre Demooz et les marques à radicalement changé depuis le lancement d’Explorer. Nous avons une demande incroyable de la part des fabricants d’électronique. À tel point que certaines marques que nous avions perdues (Churn) travaillent à nouveau avec Demooz sur le modèle Explorer.

À titre d’exemple, je fus le premier Explorer Sonos Beam, commandée à 450€, il me reste 23 jours pour faire encore baisser le prix final. À l’heure actuelle, j’ai fait 4 ventes. Je dois, pour le moment, payer ma Sonos Beam 266€.

Pour en savoir plus : C’est par ici !

Pour voir les produits disponibles : c’est ici :)

Et si vous voulez rejoindre ma team Explorer en commandant une Sonos Beam, c’est .

Nos prochains challenges

Maintenant que Demooz devient une véritable marketplace e-commerce, notre principal challenge est de nous faire une petite place dans ce secteur si concurrentiel. Tout l’enjeu est de faire connaitre ce modèle de vente directe au plus grand nombre (bonjour les pubs Google vampirisées par les géants du secteur…).

Nous découvrons aussi les joies insoupçonnées de la logistique ! De vrais moments de bonheur au fond de notre cave. Cela étant, nous apprenons le métier de e-commerçant en faisant nous-mêmes. Il existe une multitude de solutions pour adresser ce genre de problématiques qui sont déjà extrêmement bien maitrisées chez nos concurrents.

Notre plus grand challenge actuel et futur est de construire une force de vente externalisée à disposition de nos clients. La maitrise de l’animation commerciale, d’incentive et de motivation sont clés pour notre réussite. À la manière de Vorwerk (Maison mère de Thermomix) ou Tupperware, Demooz doit construire un réseau de vendeurs multi-produits auto-géré.

Vous avez des idées ? envies de nous donner un coup de main ? envie de nous faire un coucou ?

Ecrivez-moi à geoffrey @ demooz.com :)