Voyage au pays des sexistes et homophobes
Guillaume Champeau
1.2K276

Le problème c’est surtout d’être tombé sur des cons plus qu’autre chose.

Ce n’est pas gênant qu’un enfant joue avec une poupée, quel que soit son sexe. Ce n’est pas gênant qu’une fille joue avec des soldats.

Ce qui est gênant, c’est l’uniformisation. Qu’une fille et un garçon jouent avec des jouets divers peu importe. Mais si la logique poussée à son extrême revient de dire qu’un garçon c’est pareil qu’une fille, que les deux ont les mêmes envies, qu’un garçon à la même soif de pouvoir qu’une fille ou vice versa, que nous sommes tous égaux dans n’importe quel métier (alors que c’est surtout la compétence finale qui devrait être jugée plus que l’égalité de sexe), c’est là que le danger commence à pointer.

Il faut accepter que les garçons aient des désirs similaires aux filles et l’inverse, MAIS PAS SUR TOUT. Indifférencier les sexes c’est aussi possiblement créer plus de troubles qu’en résoudre. Le problème c’est qu’on a aucune étude sérieuse sur le sujet, qu’on à que la bien-pensance. Cette dernière nous pousse à considérer que tout est égal, alors qu’en fait on n’en sait absolument rien, mais que c’est progressiste de dire que oui. C’est tout l’inverse de la démarche scientifique. Imaginez si on crée des générations de gens en leur disant que tout est égal, et qu’au bout d’un moment on se rend compte que finalement eh bien non, hommes et femmes sont différents? Quel genre de désordre on va créer chez nos jeunes en les poussant à une égalité fictive.

Je ne dis pas qu’elle EST fictive, mais que si elle l’était on devrait pouvoir la remettre en question avec la méthode scientifique qui reste la seule valable. D’ailleurs, même en utilisant mes propres sentiments, je me rends compte que même en prenant soin de mon enfant, ma femme, le fera toujours mieux que moi et plus naturellement. Je me trompe ? Peut-être ? Ou alors il y a peut-être des comportements conditionnés de par la nature des sexes. Je n’en sais rien mais dans le doute je préfère réfléchir plutôt que changer l’intégralité de notre modèle social à cause d’un pseudo égalitarisme. Ce n’est pas plus malin de nier qu’il y a des sexes qui ont des préférences.

Combien de mecs préfèrent Vandamme à la reine des neiges ? Vous allez me dire qu’ils sont influencés par la société. C’est sûrement vrai mais juste en partie. La vraie liberté est qu’on fasse ce que l’on veut, c’est aussi ne pas nous forcer “à ne pas être”

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.