Et si on changeait le monde ?

Je rentre tout juste de 10 jours de prospection au Japon et en Corée. Nous cherchons à comprendre comment répliquer notre stratégie digitale dans ces 2 marchés magnifiques pour les Frenchies que nous sommes. Comme toujours, ces voyages sont de superbes coups de pied au cul et j’en reviens à chaque fois avec des idées plein la tête. Voici ce que je ramène de ces derniers jours à Tokyo et Séoul plongé dans une énergie folle.


Nous vivons une époque de profonds changements.

Une époque dans laquelle rien n’est jamais acquis.

Dans nos vies, comme dans le travail, rien ne tombe jamais du ciel.

Je ne crois pas au hasard.

Je crois que tout ce qui nous arrive de bon est le fruit de notre travail, de nos efforts dans le temps, de notre patience et de notre capacité à apprendre, à nous remettre en question, à décider, à innover tout en écoutant et respectant ceux que nous croisons sur notre chemin.

Je crois au destin.

A celui qu’on provoque, intimement persuadé « qu’il ne nous arrive rien d’autre que ce que nous espérons de toutes nos forces. »

En bon entrepreneur, ce que j’espère de toutes mes forces, c’est tout simplement de changer le monde.

Ridicule ? Et alors.

Pourquoi viser moins que cela ? Pourquoi se donner tant de mal pendant de longues années pour espérer faire moins bien que cela ?

Parce que c’est idéaliste ? Et alors.

En toute honnêteté et modeste comme un Slip, ce que j’espère de toutes mes forces n’est rien de moins que de changer le monde.

Changer le monde en créant de l’emploi en France et en rendant les gens heureux.

Découvrir, parcourir, comprendre, inspirer, expliquer, décider, construire et faire sourire.

Donner du sens.

Créer, brique par brique un monde meilleur ou les gens s’entraident, s’épaulent, se font confiance et sont, au coeur, convaincus, qu’ils peuvent chacun apporter leur pierre à des lendemains qui chantent.

Montrer que tout est possible, qu’à force d’envie, d’énergie, de sympathie et de travail, on arrive à tout.

Montrer l’exemple et à travers le monde, faire briller la joie et l’art de vivre à la française.

Nos Slips sont de minuscules briques. Mais ils portent un élan formidable, de confiance et d’optimisme que tous les entrepreneurs que je connais partagent.

La France a cette chance incroyable d’être enviée partout dans le monde. Notre « je ne sais quoi » fait tourner les têtes, nos designers, nos créateurs, nos ingénieurs, nos webmarketers sont parmi les meilleurs du monde et pour l’avoir encore vu de mes yeux ces 10 derniers jours nous avons un sérieux coup d’avance dans de nombreux domaines.

Alors en avant, créons, inventons, provoquons. Prenons des risques.

Nous vendons des Slips fabriqués en France à travers le monde. Si on m’avait dit que ça marcherait aussi bien, je n’y aurais jamais cru.

Pourtant depuis le premier jour, je l’espère de toutes mes forces.

Et chaque jour, je me fais une joie de provoquer le destin.

A ceux qui lisent ces lignes, je pose donc une question simple :

Et vous, qu’espérez vous de toutes vos forces ?

Le verre est à moitié plein, il en déborderait presque.

Vous voulez changer le Monde ? Commencez par changer de Slip.

Retrouvez mes chroniques ici, venez faire un tour chez Le Slip Français ici et suivez moi sur Twitter, Instagram et Snapchat @ggibault pour suivre toutes les coulisses de cette belle aventure.

A très vite et vive le Slip !