CHEZ LES ROMANOV

Par une combinaison extraordinaire du hasard, de la photographie, du calendrier, de l’histoire et de l’électricité, je me trouve en compagnie d’une grande dame Ipaginative. Je souligne l’électricité, car là où je vis, les décideurs feignent trop souvent oublier qu’il s’agit d’un dossier majeur.

RB : Troublante photographie que celle-là… Je la regarde chaque fois que j’en ai l’occasion. Il se peut que je me trompe, mais à chaque fois j’ai le sentiment que leur tragique destin est inscrit dans leurs regards… Chez chacun d’eux le doux sourire de leurs yeux reflète un étonnement. Une surprise. Presque une stupeur…

Mystérieuse photo que j’observe aussi depuis Presque 30 ans! Quelqu’un qui partage mon “fanatisme” pour la littérature russe m’a confié, “l’âme russe est impénétrable”…Je crois qu’…au-delà des bousculades de l’époque, ils voyaient venir l’issue fatale!

RB : La Russie est un immense mystère. Aussi grand que l’étendue qu’elle occupe sur notre Terre. J’adore la Russie. Depuis ma plus petite enfance elle me fascine, me séduit et m’attire. J’aimerais y aller vieillir et mourir…

Et…tant d’autres histoires dans la tragédie: l’énigme Anastasia!!!!
De bonne heure, Anna Logon me dit Bonjour « Tiens… Hикола…. Je viens à peine de “le quitter”… J’en parle dans mon premier roman “l’Intempérante” ©…» !

Alors, je vous en parle, car Ipagination reste l’unique lieu de création et de discussion, où le soleil ne se couche jamais. Mais, il y a aussi ce quelque chose d’originalement surprenant : nous défions tout, dans une complicité extraordinaire, car en début de soirée, j’étais avec Che Guevara ; ce qui ne m’a empêché de visiter, en compagnie de RB, mes vieux amis Romanov. Ah, oui ! Pendant longtemps, moi aussi, j’ai cru à « l’énigme Anastasia » !

Enfin, Chères RB et Anna, à la prochaine promenade près de la Volga ou la Caspienne, nous passerons saluer les Romanov !

Gilbert Mervilus
Port-a-Prince,18 juillet 2014–4 février 2016

Originally published at plus.google.com.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.