Le Doyen à Yaoundé

Voyage d’un ambassadeur extraordinaire qui vient de réprésenter cet «îlot de la francophonie» qu’est Haïti. En effet, malgré le magnifique encerclement décidé par une séduisante géographie cervantine et shakespearienne, l’espace francophone est en bonne santé en Haïti.

«Lettre de Kenscoff n° LDK-17–39 — Amiens 23 octobre 2017

Le séjour à Yaoundé s’est très bien passé. Nous avons été royalement reçus par nos hôtes camerounais. Dès l’arrivée, samedi soir, le recteur de l’Université Yaoundé I, le professeur Maurice Aurélien Sosso nous attendait dans le salon “VIP” de l’aéroport où des officiers de l’immigration sont venus pour les formalités d’entrée. Nous avons été logés dans un hôtel confortable, “La Falaise”, en centre ville, et les réunions se sont tenues dans le gigantesque palais des congrès inauguré le 12 mai 1982 par le président Ahmadou Ahidjo et récemment restauré (du 20 août 2015 au 20 juillet 2017) par la République populaire de Chine…

[…]

Avec le doyen de la Faculté de médecine et de pharmacie de l’Université d’État d’Haïti, Jean- Claude Cadet, J’ai fait la connaissance de plusieurs collègues africains, dont le professeur Vicky Lokomba Bolamba, de la Faculté de médecine de l’Université Kinshasa, avec qui nous avons évoqué la possibilité de créer des partenariats et des échanges d’étudiants…

Bien à vous tous,

Christian et Jean-Philippe»

Nota: 8 pages.

Ref: “La Médecine Haïtienne aux XXe Journées Universitaires Francophones de la CIDMEF, à Yaoundéhttps://medium.com/@gilbertmervilus/la-m%C3%A9decine-ha%C3%AFtienne-aux-xxe-journ%C3%A9es-universitaires-francophones-de-la-cidmef-%C3%A0-yaound%C3%A9-6323ee030fd

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.