Colonel Albert Pierre; encadré

Les méthodes du colonel Albert Pierre ne conviennent plus!

En début d’après-midi, au grand rendez-vous «Intersection» (Caraïbes FM), les deux officiers Himmler Rébu et Louis Anthony Dauphin ont remarquablement informé le jeune auditoire, avide de comprendre comment «on» parvenait à maintenir l’ordre, dans l’Haïti d’hier. Parmi ces soldats d’hier, le craint colonel Albert Pierre.

Colonel Himmler Rébu

Dans l’immense désordre actuel, le colonel Albert Pierre n’aurait aucun succès. Rappelons que quelques jours avant l’effondrement du régime (1957–86), il avait été remercié par le prince. Les méthodes du colonel faisaient de lui un électron si puissant qu’il devenait un obstacle pour sa propre hiérarchie.Il appartenait, en effet,à cette catégorie d’officiers symbolisant la suprématie politique donc peu attachés au haut commandement. Or, Haïti perdit sa place emblématique dans la famille militaire hémisphérique à cause de ces électrons devenus carrément encombrants.

Nous devons urgemment militer pour des Forces Armées d’Haïti où Rébu, Dauphin et tant d’autres — si Jean Monard l’accepte, accompagnez-le — doivent introduire les sciences militaires du XXIème siècle, pour trouver des solutions inclusives à nos dramatiques défis sociaux.

Talons!

Gilbert Mervilus, 29 novembre 2018

Voir: Colonel Albert Pierre https://medium.com/@gilbertmervilus/colonel-albert-pierre-767768f45d2b