Photo G.M.

Réalités complexes du lundi 30 juillet:chronique d’un midi particulier

L’énormité des pressions qui préfaça le projet de paralysie a invité à la plus grande prudence.

Photo G.M.

Causant avec quelques ouvriers (qui ont fait un long trajet à pied) et un marchand de borlette, nous avons conclu que le lourd poids de la vraie vie et la grandissante précarité alimentaire empêchent toute cessation d’activités. La faim grimace sérieusement dans la région métropolitaine…

Gilbert Mervilus, 30 juillet 2018