Mme. MARIE-CLAUDE LAFOREST

UNE GRANDE DIRECTRICE S’ABSENTE: MADAME MARIE-CLAUDE LAFOREST

J’ai rencontré Madame Laforest un samedi de l’été 1987, au cabinet de son fils, Me. Bob, jeune et brillant avocat.

Le souvenir de quelques brèves minutes parfumées de bonne conversation avec cette personnalité impressionne. Jusqu’à l’intimidation. Mot, peut-être fort, mais sincère. Ma génération ne sait ni causer, ni parler.

L’absence de ce monument de l’éducation constructive nous rappelle, qu’à un niveau certain, nous sommes tous orphelins.

Gilbert Mervilus, 25 mai 2017

Mme. MARIE-CLAUDE LAFOREST
One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.