Comment les entreprises recrutent et attirent les nouveaux talents du numérique ?

Avec la transformation digitale, toutes les entreprises ont désormais besoin d’être accompagnées par des professionnels du numérique : Data scientist, responsable CRM, community manager, administrateur réseaux, cybersécurité …

Les responsables RH doivent se montrer pro actifs et réactifs pour séduire et fidéliser ces talents et surtout les jeunes générations. Avec une intense concurrence sur le marché de l’emploi, développer une stratégie d’embauche s’impose comme un véritable défi pour réussir à recruter les meilleurs.

Objectif : Attirer les nouveaux talents du numérique

Sites généralistes ou spécialisés, réseaux sociaux, jobboards… Les techniques RH vivent à l’ère du numérique. Mais le réseau et le relationnel tirent encore leur épingle du jeu dans le process de recrutement. Ainsi le réseau professionnel, les forums d’emploi ou encore les relations écoles sont largement utilisés par les recruteurs.

Pour attirer les talents, les entreprises mettent en avant leurs atouts, selon les critères privilégiés par les candidats : missions stimulantes, épanouissement professionnel, équilibre avec la vie privée, rémunérations supérieures en fonction des projets, formation interne pour conserver un haut niveau de compétences, évolution de carrière régulière…

Le stage devient également une stratégie prisée par les recruteurs. En engageant des stagiaires, les entreprises se pourvoient d’un vivier de futurs candidats pour leurs postes de juniors. Certaines entreprises ont d’ailleurs mis en place des programmes de stage dédiés aux métiers du numériques. Pour d’autres, l’apprentissage est également une solution : l’idée est de recruter des jeunes en apprentissage, de les former au métier et à la culture d’entreprise. Les entreprises anticipent le besoin de nouveaux collaborateurs sur le marché, formés et aguerris aux enjeux du secteur.

Spécialisés dans les secteurs du web et de l’informatique, de nombreux cabinets de recrutement sont engagés par les grandes entreprises du web ou du mobile, des start-ups ou encore des sociétés en pleine transformation digitale, pour trouver des profils experts ou pointus. Ces chasseurs de tête cherchent des talents sur tous types de postes et de fonctions techniques, que ce soit sur des niveaux de direction ou d’experts métiers, avec une forte demande de développeurs, en pénurie récurrente, ainsi que de profils e-CRM ou lead developper.

Des embauches à tous les niveaux de formation

Ecole d’ingénieur, université, formations labellisées de la Grande école du numérique, formation professionnalisante… Quel que soit le niveau d’études et le profil, toutes les futures recrues ont leur chance. Ainsi dans les prochaines années, Capgemini recrutera des centaines de talents d’un niveau équivalent à bac+2. De son côté, chez Société Générale, la diversité est le maître mot. Depuis longtemps, le groupe cherche à recruter des profils provenant de divers parcours. Ainsi les équipes rassemblent des compétences et des expertises de tout horizon pour mieux répondre aux défis qu’impose la révolution numérique. D’ailleurs, Capgemini et la Société Générale entre autres, s’engagent à recruter les talents issues des formations labellisées Grande Ecole du Numérique.