Je me lève tôt

Toujours dans l’idée de se changer pour changer le monde, j’ai décidé en décembre 2015 de me lever tôt.

D’habitude, mon réveil sonne entre 7h et 7h30. Je n’ai pas trop de mal à me lever (sauf si je me suis couché après minuit et demi) et j’ai environ 45 minutes pour me doucher, me préparer, prendre le petit déjeuner avec ma copine puis partir vers 8h au boulot.

Là, l’idée était de décaler mon réveil d’une grosse heure pour me libérer une plage horaire réservée à mon nouveau projet. J’ai donc commencé par fixer un premier réveil à 6h.

Pour réussir, et pour avoir un peu lu sur le sujet, il fallait:

- une motivation: Il faut un but précis, parce que si je me lève à 6h pour errer dans mon appartement comme un zombie, je vais tenir 3 jours maximum. Pour moi ce sera ce fameux projet de changer, donc au programme: méditation, footing, écriture et préparation d’un gros petit déjeuner pour le réveil de ma copine (en mode gros lover).

- un plan d’action: j’avais lu dans mes lectures de préparation l’importance d’installer une routine favorable au réveil matinal. Pour le réveil, ce sera mon iphone, puis je prévois de sortir directement de la chambre (pour éviter l’appel de la couette, ce terrible obstacle).

Première destination: la douche, ça réveille et ensuite je file dans le salon ou dans le bureau.

Interdiction formelle de repasser par la chambre, d’abord pour ne pas réveiller ma copine (très compréhensive sur mes petits projets mais qui n’est pas décidée à me suivre) et surtout pour s’éviter le terrible cri de la couette.

Allumage de toutes les lumières sur mon chemin: couloir, cuisine, bureau. Ne pas trainer dans la pénombre étant le meilleur moyen de rester éveillé.

Préparation de mon thé du matin: des gestes simples et qui ne nécessite pas forcément une concentration extrême. S’ébouillanter avec la théière étant un moyen très efficace pour rester éveillé.

- du soutien: l’environnement devait rester favorable au réveil et surtout ne pas se poser comme un obstacle. Donc explication du projet à ma copine, qui valide et qui promet de ne pas me retenir au lit lors du réveil.

Choix d’une sonnerie friendly (j’ai choisi des petits oiseaux qui chantent, c’est niais mais c’est morning-friendly).

J’ai télécharger Sleep Cycle, une petite appli Iphone qui analyse mon sommeil. Après une semaine de test, je l’ai utilisée en mode réveil. Vous choisissez une plage horaire durant laquelle vous êtes réveillé et le réveil sonne à un moment où vous êtes en phase d’éveil. Le réveil est moins brutal et surtout j’ai moins de mal à sortir du lit.

Et enfin, j’en tire des conclusions:

  • J’ai gagné 1h, voire 1h15 (quand mon ami Sleep Cycle trouve opportun de me réveiller à 5h45) de temps libre dans la journée. Un laps de temps juste pour moi, tranquille et sans stress. J’en profite pour écrire et faire les quelques tâches que j’ai à faire. Je pars à 8h au boulot avec l’esprit totalement libre et je traîne toute la journée cette satisfaction d’avoir commencé la journée en ayant été productif.
  • S’écouter, écouter mes cycles de sommeil, ça marche, j’ai l’impression d’avoir moins de mal à me lever (pourtant je me lève à 5h45!! je n’y aurais pas cru il y a un moins). En journée, je ressens moins le coup de barre habituel de l’après déjeuner. Le soir, je vais me coucher entre 22h et 23h avec un livre jusqu’à m’endormir, et ça marche.
  • Seul bémol, j’ai été obligé de modifier un peu mon emploi du temps. En effet, il faut être au lit entre 22h et 23h (sinon ça devient compliqué), pas toujours faisable en semaine du fait des sollicitations sociales.

Les prochains défis:

  • Continuer sur le long terme
  • Se lever encore plus tôt? (5h?)
  • Convertir d’autres gens?