En Chine, il n’y a pas de “Millennials” !

Évidemment, une traduction de cette notion anglo-saxonne existe (千禧一代), mais vous seriez mieux avisés de parler de génération post 80, post 90 et post 00. Un petit tour sur Baidu zhidao suffit d’ailleurs à s’en convaincre, le Wikipedia chinois qualifiant cette notion de Millennials d’internationale, c’est-à-dire de non-chinoise.

La génération, et avec elle, la lignée, a toute son importance ici. Si vous ne l’avez pas lu, vous connaissez à coup sûr Quatre générations sous un même toit (四世同堂), ce roman de Lao She qui décrit la vie pékinoise sous l’occupation japonaise. Dans la vie politique, le président Xi Jinping, issu de la faction des Princelings, incarne la 5ème génération de dirigeants. Le monde artistique ne fonctionne pas autrement, Jia Zhangke et Wang Xiaoshuai appartenant à la 6ème génération de réalisateurs. Ajoutons enfin à cela la prégnance du culte des ancêtres, qui joue un rôle encore central dans la pratique religieuse chinoise.

Certes, dans nos contrées européennes, générations X et Y ont grandi dans différents environnements politiques, culturels et technologiques. Mais rien de comparable au fossé qui sépare les post 80, post 90 et post 00 en Chine (八零后、九零后、零零后).

Inutile de nous embarquer dans un inventaire exhaustif de ces différences. Rappelons seulement que les post 70 ont passé leur adolescence sous la politique d’ouverture et de réforme de Deng Xiaoping, que les post 80, les premiers enfants uniques, ont connu l’amélioration matérielle des années 90, puis la généralisation de l’automobile, d’internet et du téléphone portable. C’est également l’époque des voyages à “新马泰香港” (Singapour, Malaisie, Thaïlande et HK), du développement du shopping, et des études à l’étranger. Mais les choses se sont gâtées, notamment avec l’inflation, la hausse de l’immobilier, et la difficulté croissante d’entrer dans la vie professionnelle.

Bien sûr, qui dit génération, dit rivalité, et donc caricature. Ainsi, les post 80 sont parfois dépeints comme des égoïstes flemmards, incorrigibles parasites vivant au crochet de leurs parents. Les post 90 ne sont pas en reste, caricaturés à l’outrance en incultes crasses, incapables de réflexion conceptuelle. Tout le monde en prend pour son grade… Petit florilège :

现在70后一手遮天,90后无法无天, 00后都被宠上了天,可怜的80后活得是TM的一天不如一天。八零后活的太累了。”

“Les post 70 font la loi, les post 90 sont incontrôlables, les post 00 chouchoutés. Les pauvres post 80 vivotent au jour le jour. Nous sommes fatigués de vivre.”

Un post 80 anonyme, glané sur Zhihu, équivalent de Quora.

LES 8 DIFFÉRENCES ENTRE POST 70, POST 80, ET POST 90 : (portrait au désavantage des post 90…)

1. Travail

70后:Les workaholics sont tous des post 70.

80后:Non, je ferai pas d’heure sup’ !

90后:Non, je viendrai pas bosser !

2. KTV

Les 70后, dès que tu mets ta chanson, ils font tout pour te faire boire, et du coup, tu peux même plus chanter.

En général, ce sont les 80后 qui monopolisent le micro.

Quant aux 90后, ils ne font pas que chanter… ils dansent aussi !

3. Conversation

Les 70后 parlent de travail et de la bourse

Les 80后 ont un peu plus de sujets de conversations : il y a le foot anglais, et Warcraft aussi.

Les discussions des 90后 sont Q (cute), comme le niveau QQ, l’avatar QQ…

4. Hiérarchie

Si un 70后 aperçoit un supérieur debout, il l’invite aussitôt à s’asseoir

Les 80后 militent pour une organisation horizontale.

Tout cela importe peu aux 90后, puisqu’ils sont le centre du monde !

5. Rapport à l’argent

Les post 70 ont de l’épargne

Les post 80 ont des dettes

Les post 90 ont leurs parents !

6. Alcool

Les 70后 aiment faire cul-sec jusqu’à plus soif

Les 80后 ne se sentent plus forcés de boire beaucoup

Les 90后, c’est pas leur truc de boire, mais quand ils boivent, c’est un sacré truc !

7. Lifestyle

Chez un post 70, on se déchausse en entrant

Chez un post 80, pas la peine d’enlever ses chaussures

Et chez un post 90, même pas la peine de retirer ses pompes pour se mettre au lit !

8. Dîner, soirée et étiquette

Lors d’un dîner, les post 70 adorent s’asseoir juste à côté du patron

Au contraire, un post 80 s’assied le plus loin possible, histoire d’avoir la paix

Le post 90 s’en fiche, il pense qu’il est le patron !

LES POST 80 VUS PAR LES POST 90, MORCEAUX CHOISIS :

Les post 80, c’est la première génération d’enfants uniques, ils sont bien plus égocentriques que les post 90. (…) Personne ne sait d’où leur vient leur sentiment de supériorité. Ils se prennent pour des rois.”

Kou Rourou, né en 1993, interprète, institut des langues étrangères de Chongqing

La plupart du temps, ils ne pigent pas nos blagues. Dès qu’ils ouvrent la bouche, c’est pour sortir des poncifs et des lapalissades.

Zhang Haidai, né en 1993, humoriste

Ce sont des gens bizarres, qui ne collent pas trop à l’époque. Ils ne peuvent pas compter sur l’argent de leurs parents, ils n’ont pas de frère et sœur, et ils doivent affronter seuls les défis de l’époque, avec une forte pression sociale. Ca a été la première génération à subir cette pression. Mais ils sont quand même heureux, parce qu’ils bénéficient de conditions matérielles que leurs parents n’ont jamais connues. ”

Bei Fang, blogger

Alors, quid des post 00, dont les plus âgés ont obtenu le gaokao, le bac chinois, en juin dernier et viennent d’entrer à l’université ? CCTV leur consacrait un documentaire en cinq volets diffusés en août dernier. Vous l’avez vu ? Cliquez ici !

Vous l’aurez compris, il est toujours hasardeux de plaquer des concepts anglo-saxons, européens, ou plus largement “occidentaux” sur la société chinoise, et penser que l’on est ainsi bien outillé ! Mieux vaut se retrousser les manches et s’immerger dans la culture chinoise, ancienne, moderne et contemporaine. Vous verrez, c’est passionnant ;-)