Les démons culturels africains: Négativus

— qui secrètement ne te laisse pas rayonner.

— “Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux”.

Non. Les plus grands démons ne sont pas ceux que tu crois. Ceux qui te maintiennent “dans l’ombre”, “sous le boisseau”, “fade et sans sel sur la terre”, ceux-là, impitoyables et furtifs, ne sont pas ceux que tu soupçonnes.

Voici le premier de la liste, surnommé Négativus, dont l’existence demeurée silencieuse n’est révélée secrètement qu’entre les excellents.

Ils te seront révélés, l’un après l’autre! que grand soin tu en prennes , et que cela ne soit pour toi un anneau d’or au groin d’un pourceau”, mais une parole de “sagesse qui te garde”, et une once “d’intelligence qui te protège”.

Négativus, ou le nivellement par le bas

ou encore: Lui, il en fait trop, “mazé mazé”, il veut se montrer !

Il suffit de faire un tour dans d’autres cultures pour voir comment les togolais, les africains, sont tout le contraire des mots:
dégourdi, hardi, charismatique, dandy, éloquent, orateur, tribun, vendeur, rayonnants.
Comprends moi bien. Je fais bien une généralisation hâtive, mais fais un tour d’horizon et ta moyenne statistique se révèlera:

Les togolais(africains) sont brillants, mais peu rayonnants.

Pour comprendre le concept “brillant vs rayonnant”, je te prie de retourner à l’histoire d’Apple: Steve Wozniack et Steve Jobs. Le premier est brillant. Le second est brillant et rayonnant. Médite tranquillement.

Ce démon te B.L.O.Q.U.E ! et nous verrons bientôt pourquoi. A chaque fois que tu vois une personne rayonner, s’exprimer, se valoriser, au lieu de te demander:

en quoi cela me profite-t-il ?

tu te poses en JUGE, un JUGE négatif. C’en est tellement automatique que tu ne le remarques même pas: c’est un résidu culturel. Tu y baignes, Hélas !
 — Un exercice: Lorsque ton proche fera preuve de hardiesse, observe toi…

Mais venons en à l’effet de Négativus sur toi même

Il t’empêche inconsciemment, toi même, de te retrouver dans la même situation, pour essuyer les mêmes réactions, si jamais tu rayonnes. 
 — Quoi donc ?
 Oui, dis simplement, il t’empêche d’être toi même une S.T.A.R 
de “briller sur la montagne”, d’être le “sel de la terre”.

Tu t’interdis tout seul la Hardiesse, à toi même !

Tu en développes une fausse modestie, une fausse humilité qui vite deviennent des géniteurs de la médiocrité, et du manque d’ambition.
 Tu substitues, avec art, l’excellence au contentement et tu détournes la spiritualité au profit de ta fatalité, en visant uniquement le Paradis.

Hélas ce démon pourrit la vie de tes frères, et il pourrit la tienne encore plus !
 Il crée un CERCLE VICIEUX de la médiocrité, de la lumière tamisée fade: Chut!!! il ne faut pas trop rayonner !

Eh bien Camarade, voici le moment conscient de dire N.O.N !
 A contre courant, tu vas ramer contre les forces négatives.
 Pour un moment, tu y succomberas encore, mais à l’esprit tu garderas l’antidote sacré: Avant de t’emporter, tu te répondras ceci à la place…

“Il en fait trop ? Eh bien tant mieux pour lui !
En quoi cela pourrait-il me profiter ?”

Vois-tu, si cela peut te profiter, tu devrais encourager.
Steve Jobs en faisait TROP, mais tu vois bien en quoi cela te profites ?
 Le plus banal profit qu’on puisse tirer d’une personne ambitieuse est de raviver notre propre ambition pour rayonner.
(nous verrons bientôt l’art de tirer profit)

Te voici enfin informé, compère, de ce démon qui tranche et te tranche.
 Te laisseras-tu encore faire ?
Céderas-tu encore, sans résister, à ton propre supplice ?

Oh “Good Lord” ! j’entends bouillonner en toi un grand “Non”, 
et sans l’ombre d’un doute, compère, sache que tu as bien Raison.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Guillaume Gui’s story.