La construction d’identitaire national par rapport aux rôles genre traditionnelles

La construction identitaire du Singapour nouvellement indépendant fut un processus important. Les concepts de la méritocratie et de la valorisation du travail etaient étroitement liées à la nouvelle identité nationale.

L’insertion des femmes sur le marche du travail afin de développer un créneau dans l’echelle globale, devint une caractéristique d’un Singapour postcoloniale. À partir de ce-moment là, il faut reconnaître dès le départ l’impossibilité de préserver les rôles traditionnels des deux sexes.

L’industrialisation de Singapour déclenche ainsi un bouleversement des valeurs de la société, parmi lequel était la répartition traditionnelle des rôles entres les sexes qui avait, auparavant, définissaient la division des tâches entre les femmes et les hommes tant dans la sphère privée que dans la sphère publique.

Jumelé à la politique gouvernementale vers une démocratisation de l’accés à la main-d’oeuvre à l’étranger, les jeunes mères qui n’ont pas le luxe de pouvoir s’appuyer sur un conjoint pour la relever des responsabilités parentale ou ménagères ont maintenant la possibilité de les sous-traiter aux nounous d’etrangères.

Je suis issue d’une génération qui fut élévée par les nounous d’étrangères. D’ores et déja, grâce aux politiques gouvernementales et les actions des organisations comme AWARE qui militent pour la protection des droits des femmes, dans une société marquée par un evolution des moeurs sociales, il devint possible pour une femme d’entrer dans le marché du travail avec moins de conséquences sociales.

+