Tu n’es bien sûr pas la seule à te poser ces questions.
Caroline V.
1

Merci pour ta réponse. En effet, maintenant que j’ai posté cet article, je réalise que je ne suis pas la seule à me poser ces questions et c’est rassurant. Finalement, même les personnes qui ont leur petit chemin tout tracé enfants etc se font rattraper par le quotidien, par les jours qui passent et se ressemblent. Il faut donc, j’imagine, arriver à kiffer des petites choses qui nous font vibrer, une activité, une passion etc tout en prévoyant des plans sur le moyen terme, le tout sans trop en attendre ou sans se fixer des objectifs trop durs à atteindre. Et comme tu dis, se libérer des diktats de la société en traçant son petit bonhomme de chemin.

Si seulement j’avais été moins cérébrale: ça m’épuise parfois de me poser toutes ces questions alors que d’autres vivent juste sans même s’en rendre compte.