Petit guide pour introverti dans un monde extraverti.

1) La force des introvertis

Les introvertis ne sont pas nécessairement timides. Simplement, ils puisent énergie et inspiration dans des endroits calmes. Ils sont plus à l’aise dans le monde intérieur de la pensée. À l’inverse, les extravertis trouvent leur énergie dans l’interaction et sont stimulés par des endroits agités.

Être introverti n’est pas un défaut, loin de là. C’est un trait de personnalité comme un autre. Pourtant, beaucoup culpabilisent d’être introvertis, ou confondent introversion et timidité. Entre 30% et 40% de la population est introvertie : vous avez plus de chances d’être introverti que vous ne le croyez !

Le problème est que, du fait de leur majorité statistique et de leur comportement ostentatoire, les extravertis sont plus valorisés que les introvertis dans notre société. Dans un monde basé sur l’image, l’extraverti est roi. Et l’introverti parfois laissé sur le côté.

Pourtant, beaucoup d’introvertis font preuve de qualités exceptionnelles : dotés d’une sensibilité accrue, ils ont en général une grande créativité. Nombre d’inventeurs étaient introvertis, à commencer par Leonard de Vinci et Albert Einstein. Les introvertis ont également une importante capacité d’écoute. Ils savent prendre le temps de la réflexion avant d’agir, examinent les choses en profondeur. Une autre qualité des introvertis est l’autonomie, de plus en plus recherchée dans les entreprises.

Susan Cain, auteur de La force des discrets, rappelle d’ailleurs que nombre d’oeuvres et avancées scientifiques sont l’oeuvre d’introvertis :

“Savoir prendre le temps de considérer un stimulus plutôt que de se précipiter pour y répondre est intimement lié à la réussite intellectuelle et artistique. Ni e = mc2, ni Le Paradis perdu ne sont l’œuvre d’un fêtard.”

Mais il est parfois frustrant pour un introverti de ne pas réussir à faire valoir ses idées.

« Bien souvent, les mauvaises idées exprimées avec conviction l’emportent sur les bonnes, moins bien défendues » souligne Susan Cain.

Alors comment faire son trou en tant qu’introverti dans une société d’extravertis ? Nous allons vous donner des conseils applicables dans des domaines précis : le langage corporel, la pensée et l’expression orale. Vous pourrez réveiller votre côté extraverti lorsque vous en avez besoin. Ces conseils n’ont absolument pas vocation à changer votre personnalité. Vous êtes unique, introverti, imparfait et c’est parfait. Mais ces conseils peuvent vous être utile dans certaines situations. Dans les soirées par exemple, où le Small Talk est roi.

Commençons tout de suite avec le langage corporel :

Si votre langage est un adulte civilisé, votre corps est un enfant capricieux.

Le corps peut parfois exprimer ce que cache le langage. Mais vous pouvez petit à petit apprendre à modifier votre langage corporel pour qu’il soit plus engageant pour l’autre.

Un exercice peut vous aider à améliorer votre langage corporel : Le Miroir Magique.

Vous vous en doutez, l’exercice se déroule face à un miroir. Lorsque vous êtes face au miroir, commencez par une conversion banale avec vous-même. « Salut », « Comment tu vas ? », « Tu as fait quoi aujourd’hui ? ». Vous pouvez poser des questions plus poussées, voici un peu d’inspiration : 36 questions pour tomber amoureux.

Essayez d’abord d’identifier vos « mauvaises habitudes » : mordre ses lèvres, toucher sa nuque, regarder en direction du sol, ne jamais sourire, etc. Beaucoup de personnes introverties ont tendance à peu sourire lors d’une conversation, car la peur fige leur visage. Le sourire que tu envoies revient vers toi, dit un proverbe hindou. Et le simple fait de sourire augmente votre bien-être : Essayez de sourire dans les 10 prochaines secondes, vous serez surpris du résultat.

Lorsque vous vous parlez face au miroir, essayez de sourire, peu importe le sujet. Le but est que cette habitude devienne automatique lors d’une conversation quelconque. Vous n’avez pas le temps de faire cet exercice ? Il n’y a pas de problème de temps, que des problèmes de priorités. Vous pouvez par exemple vous entraîner quelques secondes à chaque fois que vous passez dans votre salle de bain. Lorsque vous êtes seul dans l’ascenseur. Vous pouvez même utiliser la webcam de votre ordinateur comme miroir.

Attention, lorsque vous discutez avec quelqu’un et que vous êtes déjà en situation de tension, inutile de vous forcer à sourire. Cela ajouterait une pensée anxiogène dans un esprit déjà bien agité. Forcez-vous uniquement lorsque vous êtes seul.

Dans une situation stressante, la meilleure chose à faire est d’accepter son état et ses tensions, en se concentrant au maximum sur l’extérieur : ce que l’on peut voir, sentir, toucher, pour rester dans le moment présent. D’une manière plus générale, n’essayez pas de contrôler à tout prix les mouvements de votre corps lorsque vous êtes en situation sociale. Restez-libre. Car en figeant votre position, vous accumulerez encore plus de tensions. Par exemple, si vous avez mal à la nuque et que vous figez vos muscles, vous sentirez la tension s’accumuler. Le mouvement, c’est la vie.

Prenons la posture du corps de manière plus générale. Si vous ne deviez penser qu’à une seule chose, ce serait d’ouvrir le plexus solaire. Ce point situé au niveau de votre diaphragme — le point jaune ci-dessous — est votre centre de rayonnement. Il est l’un des 7 chakras fondamentaux (nous publierons bientôt un article dédié à l’ouverture des chakras).

En ouvrant ce centre énergétique, vous allez améliorer naturellement votre posture : votre poitrine va vers l’avant, vos épaules vers l’arrière. Vous pouvez respirer plus profondément. Pensez à un joueur de golf. En changeant l’orientation de son club de golf de quelques millimètres, il peut modifier la trajectoire finale de plusieurs dizaines de mètres. C’est la même histoire avec le plexus solaire : en l’ouvrant de quelques millimètres, vous pouvez grandement changer la manière dont vous communiquez avec votre corps.

Vous êtes la somme des actions que vous effectuez. Dès que vous vous surprenez en position fermée, les bras croisés par exemple, pensez à ouvrir le plexus solaire. Avec une pratique régulière vous obtiendrez des résultats rapidement.

Voilà un bon début pour le langage corporel ! Le prochain article portera sur la pensée : Comment penser comme un extraverti ? Vous pouvez vous abonner pour être informé de la sortie de l’article :)

Nous avons créé une thérapie en ligne pour les personnes souffrant d’anxiété sociale. En 4 mois, vous pourriez devenir vous-même : https://happily.care/

Vous avez aimé cet article ? Je vous serais très reconnaissant de cliquer sur le coeur pour que les autres puissent le voir :)