“ Le télé-travail expérientiel ”, distancialisation ou excellisation de la collaboration ?

Ce lundi 26 mai, dans cet entre-deux hybride de post-crise, nous avions décidé de programmer pour la 10ème expédition créative de Scenary un thème sur LA question qui a occupé nos jours (et parfois) nos nuits confinés : le télé-travail.

Ironie du sort ou mise en abîme, nous avons accueilli les habitués de la communauté, DRH, anthropologues, chercheurs, experts des médias ou du travail sur la plateforme zoom, avec une introduction au thème que l’on peut qualifier d’immersive : chaque participant était invité dès son entrée dans la salle de réunion virtuelle à participer à une co-lecture spontanée et intuitive d’un morceau de texte de théâtre composé d’une suite de tirades sans personnages attitrés (1). Cette session s’annonçait riche d’exclamations et d’expérimentations.

Ayant tou.te.s été les témoins oculaires et corporels de la transformation digitale, à marche forcée, de nos professions, nous souhaitions en effet marquer les esprits, et montrer une rupture avec les insatisfactions de collaboration ayant eu cours durant le grand confinement de 2020 : (re)découverte de nos collaborateurs à travers un rectangle de vignettes juxtaposées, journées entières mal assis face à un petit écran, règne du tableau excel et du binaire, (em)brouille entre les sphères domestiques et professionnelles, et augmentation des inégalités de répartition des tâches ménagères Et par-delà la disparition des boulettes de papier envoyées à un collègue,… les retrouvailles d’acolytes à la machine à café, ni même les échauffements corporels en début de séminaire … avec en trame de fond, une question cruciale : comment continuer malgré ce télétravail à chorégraphier notre vie professionnelle, nos relations, pour plus de joie, de motivation, de créativité et d’envie et d’éviter la déshumanisation ?

Selon l‘ANI (accord national interprofessionnel), et comme en témoigne le site de travail-emploi.gouv (2), la première définition du télé-travail et datant de 2005 indique :

  • « Le télé-travail est une forme d’organisation et/ou de réalisation du travail, utilisant les technologies de l’information dans le cadre d’un contrat de travail et dans laquelle un travail, qui aurait pu être réalisé dans les locaux de l’employeur, est effectué hors de ces locaux de façon régulière. Le fait de travailler à l’extérieur des locaux de l’entreprise ne suffit pas à conférer à un salarié la qualité de télétravailleur. (…) On entend par télétravailleur, au sens du présent accord, toute personne salariée de l’entreprise qui effectue, soit dès l’embauche, soit ultérieurement, du télétravail tel que défini ci-dessus (…) » ANI, 2005

Digitaliser + excelliser ou récréer + accroître à distance nos capacités de collaboration ?

Digitaliser + excelliser : pour penser un autre télé-travail, de prime abord, il est essentiel de s’émanciper de la notion de digital et de technologies de l’information qui rendent nos rapports sociaux encore plus normés, et rangent notre créativité dans des tableurs excels ou assimilés derrière nos écrans ;

(Re)créer + accroître : la question de distanciation ou de distancialisation de nos relations de travail, pourrait être vue comme une contrainte créative, nécessité de la période, qui nous pousse à réhumaniser nos relations de collaboration et de création, malgré ladistance. Elle peut être un accroissement de nos capacités créatives et d’exploration (3) notamment en (ré)introduisant ou ritualisant les notions de corps, de multi-sensorialité, d’aventure, et de partage du processus de création collective

Encore faut-il savoir identifier les situations et les conditions pour lesquelles la co-présence chère à Stanislas Nordey (4) est indispensable, notamment en distinguant les phases d’exploitation, d’exploration et de conception.

“Il n’est pas important de sortir le premier, ce qui importe, c’est d’en sortir vivant” (5)

Bertolt Brecht, auteur dramaturge bien connu pour son concept de distanciation, consistant à utiliser divers procédés théâtraux pour créer une distance entre le spectacle et le spectateur afin de développer l’esprit critique de celui-ci, nous met immédiatement en garde. Il nous rappelle la nécessité de penser les outils technologiques à travers les situations d’expérience avec pour unique finalité, de vivre plus, de vibrer plus, en bref… d’en sortir vivant.

Car malgré le foisonnement de conseils pour bien s’organiser et réussir son télé-travail (6), se motiver, nous invitant à un positivisme béat du télétravail à travers des ice-breakers numériques et des remote work coaches (7), trop peu d’initiatives ou outils repensent vraiment le télétravail comme des corps connectés à distance (et non seulement des esprits) en s’émancipant des écrans, en valorisant les espaces, en jouant sur l’audio, ou mettant les vécus expérienciels déroutants au coeur, et valorisant l’humour, en se jouant des hypocrisies. Existe-t-il un mode “En train de lancer une lessive”, ou bien “Lave les carreaux sur Skype” ?

Le télé-travail expérientiel nous invite à la fois à changer d’approche, à détourner et repenser les outils qui nous sont donnés d’utiliser comme la visioconférence. Il nous incite également à nous départir de ces outils lorsque la co-présence à distance ou à proximité est nécessaire, et cela inclut de revenir dans des espaces du design vivant, comme à la Story Room (8). Le travail à distance a besoin de double empathie, de designers d’expérience, de corps et de dépaysement pour aider les organisations à se repenser en chairs et en os.

Voici donc quelques exemples d’initiatives de distancialisation qui nous inspirent pour mettre les enjeux d’espace, de corps, de dépaysement, etc…au coeur de la réflexion :

  • La voix comme immersion narrative, et ouverture à la mobilité corporelle : Le théâtre nationale La Colline a mise en place une pièce pour un spectateur et un comédien intitulé Au creux de l’oreille, telle une rêverie poétique dans les textes d’un auteur lu et commenté https://framaforms.org/inscriptions-au-creux-de-loreille-1584460820. Également, on peut citer en visite audio Visiter la nature avec les oreilles : reportage nature en version podcast https://www.birdnote.org/blog/2019/07/sound-escapes
  • Le corps comme échauffement corporel et détournement du vis(age)à-vis(age) de l’écran interposé: en jouant sur les transitions, le détournement des juxtapositions grâce à des choréfinements : https://www.instagram.com/stories/highlights/17852377267934224/ ou des visio dansées par la troupe de Mehdi Kerkouche via Confinected https://www.instagram.com/tv/B-ReqSEhbGB/?utm_source=ig_web_copy_link
  • La deuxième caméra pour multiplier les angles de vue et l’ubiquité : l’écran peut être utiliser comme vue “petite souris”, ou donner de la profondeur de champ, comme une loupe, ou une fenêtre sur des détails de collaborations qui permettent de comprendre un autre point de vue grâce à une caméra filmant un changement de perspective (perspective globale et zoomée) dans les Damnés de Ivo Van Hove https://www.theatre-contemporain.net/video/Ivo-van-Hove-Les-Damnes-Extrait-70e-Festival-d-Avignon
  • Se réapproprier son chez soi grâce à une co-présence virtuelle : grâce à un hologramme venu d’ailleurs comme l’hologramme d’une voix d’intelligence artificielle Hatsune Miku au Zénith de Paris au japon donnant un concert au zénith de Paris, ou en recréant une ambiance virtuelle qui incite au rêve onirique. Ex: TeamLab : https://www.teamlab.art/fr/
  • En se saisissant de la marche comme temps collectif de co-création : Walking therapy, propose une marche dans Avignon avec des audio guides et des tabourets portatifs pour assister à une pièce de théâtre ambulante dans la ville
  • En travaillant des objet-totems comme incarnation concrète et synesthésique : notamment par la matérialisation de la connexion de mes collègues via un personnage animé par Schulze & Webb ou Aurasens un fauteuil qui fait ressentir la musique par le toucher par Usine IO et VIA)
  • En recréeant des scènes de co-vie à distance : avec la caméra mobile à distance et notamment Portal par Facebook qui propose un assistant avec écran orienté (smartdisplay) permettant le suivi de l’interlocuteur, inclusion des interlocuteurs qui entrent dans le champ de vision https://portal.facebook.com/fr/#portal-demo
  • En réinventant l’écran pour du théâtre en visio: on citera la Compagnie Mondes Sauvages : Théâtre confiné, séance live sur Zoom OURS de tchekhov (teaser) https://vimeo.com/417986151?fbclid=IwAR35ZvZ4rUbx1WdmFGdMB7OVwS7Tk2EbsqgifGj1KBEQjkvuBizZ4lWM83c

…et d’autres propositions innovantes et expérientielles comme Multi-Aroma Shooter, Kantoor Karavan etc…

“Une bonne expérience vaut mieux qu’un long discours”, alors sans plus attendre, voici les réponses aux 3 défis proposés ce jour-là à Scenary, la communauté du design d’expérience.

  • Favorisons dans le télé-travail la sortie de route !

Les bancs qui parlent : l’osmose du distanciel et du présentiel

Le mobilier urbain devient support de réunion et de créativité. Pour me connecter à la fois à distance et à proximité soi, à ses parcs et jardins et pour créer la relation avec les gens aux alentours en temps de confinement, cette pièce de théâtre raconte l’histoire du banc et des autres bancs connectés

  • Recréons les conditions d’un collectif reincarné !

— Le Flou ! Une nouvelle façon de vivre le travail

L’entreprise Suspens pense son rythme d’entreprise au rythme de ses collaborateurs. Plus de réunions à l’infini ou de pauses cafés sans but dans le couloir, place aux moments de Flou dans les agendas. Un lundi matin commence par une ballade en pleine forêt dans le couloir avant de rentrer en réunion, la pause café du matin dans le potager pour préparer le repas du midi, une méditation pour finir la réunion du vendredi soir. “Valorisez vos moments de Flou !” C’est la première phrase qu’on entend au moment du recrutement chez Suspens

  • Faisons du télé-travail une expérience multi-sensorielle !

Qu’est-ce que ça vous évoque ? À vous les studios ! 🎤

Qu’est-ce qu’une « expédition créative » en ligne ?

C’est une thématique sectorielle ou sociale regardée sous le prisme du design d’expérience :

  • 17h00–17h30 : visite guidée expérientielle (virtuelle)
  • 17h30–17h35 : présentation de la communauté
  • 17h35–18h00 : présentation de la thématique, des outils, et d’histoires inspirantes
  • 18h00–19h00 : 3 sessions créatives
  • 19h00–19h20 : saynètes
  • 19h20–19h30 : conclusion et apéro des gratitudes
  1. Fondre, par Guillaume Poix, Partition ouverte pour des jeunes gens qui ont froid, Éditions THÉÂTRALES https://www.editionstheatrales.fr/files/bookfiles/fondre-ned2019-extrait-5da5c8167056e.pdf
  2. Guide méthodologique sur le télétravail https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/guidetlw_repe_res_anact.pdf
  3. Télérobuste ou téléfragile, le télétravail peut détruire l’entreprise https://www.xerficanal.com/strategie-management/emission/Olivier-Sibony-Telerobuste-ou-telefragile-le-teletravail-peut-detruire-l-entreprise_3748650.html?fbclid=IwAR3ptt_zNKeE2F4NftT0yeVYqcx3ADa_cvBAVJ1Y8XAZf2XtsTlnkyDPE6w
  4. Faire théâtre, Stanislas Nordey https://www.franceinter.fr/emissions/l-heure-bleue/l-heure-bleue-14-mai-2020
  5. “ Il n’est pas important de sortir le premier, ce qui importe, c’est d’en sortir vivant” Fils d’une famille bourgeoise, Bertolt Brecht fait des études de philosophie puis de médecine
  6. Guide du télétravail http://preprod.utopies.zagett-projects.com/wp-content/uploads/2020/04/GuideTeleTravail-V5.pdf
  7. Remote work coach et warm-ups https://www.mural.co/blog/online-warm-ups-energizers?utm_campaign=Intercom%20-%20Onboarding%20Email&utm_source=email&utm_medium=email&utm_term=warm%20ups&utm_content=onboarding-free-trial-email-warmups
  8. La Story Room, maison du design d’expérience en visite virtuelle https://my.matterport.com/show/?m=tKi1Zs629yv&fbclid=IwAR0oLLLVl-y_blQdIg9ZykRv2WBwFLh8E0MotzfD6wHHTRwVw6NYTD_bF4A

We make (and teach) experience design for transformation, innovation and strategy, the perfect mix of innovation management, design and living arts

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store