10 idées pour faire les présentations entre participants lors d’un réunion, formation, d’un atelier…

Antoine Blanchard
Sep 28, 2018 · 6 min read

Je participais récemment à Nantes à une rencontre entre facilitateurs via le groupe Meetup Facilit’ON Nantes. Lors de cet événement, nous avons mis en commun nos pratiques sur la thématique suivante : “Comment animer des présentations originales au sein d’un groupe lors d’une réunion, d’une formation, d’un atelier… ?

En guise de résumé de notre échange, voici 10 techniques pour aller au-delà du traditionnel tour de table façon “Je suis untel et mon métier est…” en l’enrichissant d’une dimension supplémentaire.

Le jeu Dixit

Les cartes “Dixit” éditées par Libellud

Exemple de consigne : “Choisissez une carte qui vous représente.”

Les cartes du jeu Dixit édité par Libellud constituent une alternative originale et ludique aux images très souvent standardisées issues des banques d’images utilisées lors d’exercices de photo-langage.

Ainsi, en plus de demander à chaque participant de se présenter par son prénom et sa fonction, chacun peut être invité à choisir une carte qui le représente, carte qu’il présentera ensuite aux autres.

Cette technique simple et rapide permet de partager une passion, un trait de personnalité… via l’usage de ces cartes illustrées.

Mr Patate

Illustration du jeu “Mr Patate” édité par Playskool

Exemple de consigne : “Réalisez votre avatar sous forme d’un Mr Patate.”

L’exercice de la réalisation de son avatar en patate est une variante plus créative et manuelle que l’utilisation des cartes Dixit. Elle nécessite également un peu plus de temps, prévoyez par exemple 7 à 8 minutes de temps de création pour la réalisation de chaque avatar.

Après leur avoir fourni des pommes de terres, couteaux, feutres, ainsi que quelques bouts de ficelles et autres bouchons en liège, chaque participant est invité à “créer son double” avant de le présenter ensuite aux autres.

Là aussi, l’idée est de pouvoir illustrer un trait de personnalité ou une particularité, avec en prime une stimulation de l’esprit créatif de chacun.

Ma caverne

Illustration de Paul Dominique Philippoteaux (1846–1923)

Exemple de consigne : “Sélectionnez jusqu’à 10 objets parmi ceux présentés puis déposez-les dans “votre caverne” que vous organiserez comme vous le souhaitez.”

Cette technique pour le moins originale appelée “Ma caverne” est particulièrement ludique. Elle offre la possibilité aux participants de “sortir du cadre” en exploitant la totalité de la pièce dans laquelle se tient le groupe.

Les participants du groupe sont amenés à découvrir une sélection d’objets hétéroclites, certains utiles, d’autres futiles, placés sur une grande table. Exemples : ciseaux, feuilles, stylos, cartons, gommettes, masking tape, images, ficelle, gobelets… Plusieurs de ces objets pourront être en double.

Chaque participant dispose de 3 à 5 minutes pour sélectionner un nombre d’objets limités, 10 par exemple, afin de constituer “sa caverne”.

Ceci fait, c’est ensuite non pas le propriétaire de sa caverne qui la présentera aux autres, mais les autres qui tenteront de perçer la personnalité d’un participant en observant sa sélection d’objets et la façon dont elle est organisée. C’est donc une présentation croisée qui est pratiquée ici.

Le jeu Timeline “inventions”

Le jeu “Timeline — inventions” édité par Asmodee

Exemple de consigne : “Choisissez une carte illustrant une invention dont vous aimeriez être l’auteur.”

La version “Inventions” du jeu de cartes Timeline édité par Asmodee peut être utilisée pour réaliser un complément de présentation rapide.

Chaque participant est amené à livrer un centre d’intérêt ou une passion par le biais de la sélection d’une carte illustrant une invention dont il aimerait être l’auteur.

Lego Serious Play

Le “kit de démarrage” Serious Play édité par Lego

Exemple de consigne : “Construisez à l’aide de ce kit une invention que vous rêvez de créer.”

Il existe de nombreuses façons d’utiliser les kits Serious Play de Lego pour stimuler l’esprit créatif et l’innovation. Dans le contexte qui nous intéresse ici, faire les présentations, il peut par exemple être demandé à chacun de construire à l’aide de son kit une invention qu’il rêve de créer.

Cette technique constitue une alternative plus créative à l’utilisation du jeu Timeline évoquée ci-dessus.

Revers de l’exercice : il se peut que des personnes peu habituées aux exercices manuelles se sentent quelque peu déstabilisées face à cette consigne.

Les “Feelin’ cartes”

Les “Feelin’ cartes” éditées par Souriez vous managez

Exemple de consigne : “On dit de vous que vous êtes … Complétez la phrase en sélectionnant 3 cartes comportant des adjectifs qui vous décrivent.”

Les “Feelin’ cartes” de Souriez vous managez peuvent être utilisées pour compléter le profil de chacun dans un groupe de participants ne se connaissant pas et étant amenés à collaborer ensemble par la suite.

Chaque participant est invité à choisir 2 ou 3 cartes qui révèlent des traits de sa personnalité ou de son caractère. Ces informations partagées avec les autres membres du groupe permettront ensuite de constituer des sous-groupes en mixant volontairement des personnalités différentes.

Le jeu de cartes “les archétypes”

Les cartes “les archétypes” éditées par Souriez vous managez

Exemple de consigne : “Sélectionnez 3 cartes qui incarnent vos archétypes, autrement dit 3 traits forts de votre caractère ou votre personnalité.”

L’originalité de ce jeu de cartes des “Archétypes” édité par Souriez vous managez réside dans le fait d’illustrer une multitude de traits de personnalités avec pour chacun “son côté ombre et son côté lumière”, autrement dit son aspect positif et son pendant négatif. Libre à chaque participant bien sûr de sélectionner chaque carte en étant attiré soit par son côté blanc, soit par son côté noir.

Comme dans la technique évoquée précédemment, chaque participant sera invité à sélectionner un petit nombre de cartes, 3 par exemple, à présenter ensuite aux autres membres du groupe.

Là aussi, une fois ces archétypes partagés avec le groupe il sera possible de constituer des sous-groupes en mixant des personnalités différentes.

Les cartes des “supers pouvoirs”

Les cartes “Superpowers” éditées par SYPartners

Exemple de consigne : “Sélectionnez 2 cartes, et uniquement 2, qui illustrent vos supers pouvoirs.”

Comme les supers héros, chacun d’entre nous a des supers pouvoirs ! C’est précisément le but de ce jeu des “Superpowers cards” édité par SYPartners : identifier les 2 pouvoirs de chacun par le biais des cartes.

Chaque participant est projeté dans un contexte de travail dans lequel il est invité à s’auto-évaluer pour identifier puis partager avec les autres membres du groupe ses atouts majeurs en contexte professionnel.

Là encore, une fois ces pouvoirs partagés avec le groupe il sera possible de constituer des sous-groupes en mixant des personnalités différentes.

A noter : les cartes de le jeu est disponible en anglais uniquement.

Les “Plex cards”

Les “Plex cards” d’Andrés Lucero (traduites en français par B. Perron et C. Lallemand)

Exemple de consigne : “Sélectionnez 3 à 5 cartes qui illustrent vos moteurs / motivations dans un contexte professionnel ou personnel.”

Réjouissez-vous : les “Plex cards” d’Andréas Lucero ont été traduites par Bernard Perron et Carine Lallemand et sont disponibles en français !

Ces cartes peuvent être utilisées à de multiples fins, notamment dans le domaine en UX design. Dans le contexte qui nous intéresse ici, elles sont utilisées pour inviter chaque membre du groupe à exprimer ses moteurs ou motivations personnelles et / ou professionnelles.

Le jeu de cartes “les valeurs ajoutées”

Les cartes “les valeurs ajoutées” éditées par Souriez vous managez

Exemple de consigne : “Sélectionnez 3 à 5 cartes qui illustrent des valeurs qui vous sont chères / que vous incarnez.”

Ce jeu de cartes des “Valeurs ajoutées”, édité par Souriez vous managez constitue un excellent préambule à un exercice de groupe visant à faire émerger ses valeurs communes.

Ainsi, il est demandé à chacun de sélectionner dans un 1er temps les valeurs qui lui sont propres (à raison de 3 à 5 par personne par exemple). Puis celles-ci sont partagées avec les autres membres du groupe.

Enfin, à partir de l’ensemble des cartes sélectionnées par chacun, le groupe est amené à discuter de l’ensemble de ces valeurs individuelles avant d’être ensuite invité à s’accorder sur ses valeurs collectives.

Antoine Blanchard

Written by

Côté face : consultant et facilitateur indépendant (UX designer pour les intimes) / Côté pile (de livres) : amateur de romans, romans graphiques et BD

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade