Que boire en lisant “Dans la forêt” de Jean Hegland ?

Antoine Blanchard
Sep 15, 2018 · 3 min read

Le livre

Dans la forêt” est à la littérature ce que “La servante écarlate” est en matière de séries : une pépite dans le registre de la fiction dystopique.

Nous sommes aux Etats-Unis, sans précision sur la notion de temps, disons dans les temps actuels. Deux sœurs, Nell et Eva, respectivement dix-sept et dix-huit ans, s’apprêtent à fêter Noël avec leurs parents dans leur maison familiale en pleine forêt. Compendieusement, jusque là tout va bien.

Puis au fil des pages le lecteur découvre que quelque chose cloche. Plus d’électricité, plus de téléphone, plus d’essence, plus de voiture, les rayons des supermarchés sont vides, les habitants de la région ont émigré… Que s’est-il passé ? Nul ne le sait. Et nul ne le saura. Car l’intérêt du livre n’est pas là, dans le “comment en est-on arrivés là ?” Ce qui fait que cette lecture nous captive réside dans le “comment vont-elles s’y prendre pour survivre ?”

Car oui, c’est bien de survie qu’il est question ici. Le livre s’ouvre sur une famille composée de deux parents et leurs deux filles, mais rapidement ne demeureront que les deux sœurs. Elles vont connaître le deuil, l’isolement, la violence, la peur, le rationnement, les faux espoirs… et l’espoir aussi. Comment se nourrissent-elles ? Comment organisent-elles leurs journées ? Comment trompent-elles l’ennui ? Qu’est-ce qui les pousse à continuer à s’accrocher à la vie ? Ce monde à très petite échelle, sombre, où tout tourne au ralenti, vous offrira bien des surprises

L’accord livre-boisson suggéré

Imaginez-vous : la société de consommation n’est plus. Les supermarchés sont vides, tout comme le garde manger. Communier avec la nature n’est plus un choix mais une nécessité. Retour forcé à l’état sauvage !

Dans le récit, Nell se plonge régulièrement dans la lecture des “Plantes indigènes de la Californie du Nord”. C’est grâce à cette bible des végétaux qu’elle va redécouvrir la forêt qui l’entoure et ce que celle-ci a à leur offrir. Pour accompagner cette lecture, ce sera donc un breuvage brut et naturel : une infusion de plantes comme on en trouve en Californie.

Afin d’imaginer une infusion agréable au palais et composée de plantes poussant à la fois sous nos latitudes comme dans l’ouest américain, j’ai sollicité des conseils auprès de l’Herboristerie du figuier à Poitiers. Ainsi, Claire, herboriste, a retenu le fenouil (20g), l’ortie piquante (10g), la matricaire (5g), la menthe douce (10g) et des feuilles de framboisier (15g) pour créer une infusion spéciale “Dans la forêt” aux vertus tonique, digestive et dépurative.

Lors de la préparation de votre infusion, comptez une cuillère à café de ce mélange par tasse que vous ferez infuser 5 à 8 minutes. A la dégustation, la menthe douce domine au nez. Au palais, le bouquet de plantes apparaît légèrement sucré, presque épicé avec une note de clou de girofle, et le fenouil persiste quelques instants en bouche avec son goût anisé .

Un grand merci à l’herboriste Claire Hubert à Poitiers pour sa complicité.
Retrouvez l’Herboristerie du figuier sur www.herboristeriedufiguier.com

Bonne lecture & bonne dégustation !

“Dans la forêt” & son infusion spéciale créée par l’Herboristerie du figuier

Antoine Blanchard

Written by

Côté face : consultant et facilitateur indépendant (UX designer pour les intimes) / Côté pile (de livres) : amateur de romans, romans graphiques et BD

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade