Mélenchon ou comment les bobos ont appris à ne plus s’en faire et à aimer les dictatures
Leonardo Orlando
22874

Quel vent sidéral cet article, qui se rapproche des techniques de propagandes qu’il dénonce!

il témoigne surtout du fait que vous n’avais pas étudié son programme, que d’une ligne sur l’ALBA vous extrapolez des histoires, et que le fait qu’il admire le combat de certains, il n’en approuve pas la méthode.

Moi qui suit sensé, ayant fait des études d’économie et plutôt centriste que communiste, c’est bien le combat de Melanchon contre les dérives financières actuelles qui m’importent (en 1er lieu lutte contre l’évasion fiscale et la surveillance de la finance) tout comme le besoin vital d’une politique de relance (conseillé par l’OCDE et le FMI, des organismes marxistes comme vous le savez…).

JE suis bien sûr conscient du “risque” de son élection : c’est de se retrouvé esseulé. Mais j’ai l’optimisme de croire que si la France va de ce sens, elle sera suivi d’autre pays dans la lutte contre l’évasion (surtout si Schultz est élu en Allemagne).

Au lieu d’avoir peur, il vaut mieux mettre notre énergie pour faire bouger les autres.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Hugo GALTIER’s story.