Nous mettrons l’Histoire en scène comme d’autres mettent en scène des tragédies.

Domaine de Malherbe

En cette fin d’après-midi, mon regard cascade d’arbre en arbre jusqu’à la propriété. A travers les pins, Malherbe se dessine, intemporel, exceptionnel.

Plus loin, un petit port ouvre sur le fort de Brégançon…

Rien, même la lumière ne semble pouvoir pénétrer le mystère de Malherbe, comme si l’on avait voulu protéger le fabuleux Nectar par une bénéfique opacité.

La rencontre se fait plus précise…

Depuis toujours, à Malherbe, les vendanges se font exclusivement à la main. Ici, l’homme n’exige de la vigne que de faibles rendements, comme pour ne pas épuiser ce bien naturel né de sols d’exception. La règle est clairement établie, la qualité est une quête absolue et permanente.

Je me laisse aller à l’expérience : imaginer un poisson de roche rôti aux herbes, un bar de ligne, tuile de pain d’épices et lait d’amande douce, ou bien encore un fromage de chèvre frais mariné à l’huile d’olive vierge et romarin.

Au domaine, les idées s’associent librement.

http://www.chateau-malherbe.com/