Jeûne et autophagie entre tradition et science

Grâce aux études scientifiques de plus en plus nombreuses, grâce au travail du Pr. Oshumi — prix Nobel de Médecine 2016 — le jeûne semble être de plus en plus compris.

Ce dernier semblant ainsi évoluer : d’un jeûne religieux que l’on observe par tradition sans véritable connaissance ou compréhension au jeûne physiologique que l’on observe pour une raison particulière. Une dernière étape doit encore être franchie : celui où le jeûne scientifique validera les bienfaits du jeûne religieux sur les aspects émotionnel et mental.

Source : The Huffington Post