[:fr]Nuit relaxante à Kabania[:en]Relaxing Night at Kabania[:]

Horizon Transition
Mar 31, 2017 · 9 min read

[:fr]

kabania horizon transition
kabania horizon transition

Nous avons quitté Québec le dimanche, c’était le jour de notre déménagement, à partir de ce moment-là, le choix était assumé, notre maison était l’escargot. Une maison roulante pour pouvoir aller à l’aventure. Nous nous sommes inscrits à un Vipassana du 15 au 26 mars pour bien débuter le voyage. Nous y reviendrons plus tard, cela nous laissait 3 jours.

Le toit de l’escargot à fier allure!

3 jours à Montréal, pour décrocher et faire la coupure afin de nous retrouver avec l’escargot et mettre fin à ses dernières semaines qui n’auront pas été les plus faciles. Beaucoup de travail pour finir le camion, préparer le déménagement, dire au revoir à tout le monde, etc.

Une semaine avant notre déménagement nous avons réservé une nuit dans un hébergement insolite, cadeau de noel des parents d’Audrey, pour le mardi 14 mars. Le concept chez Kabania nous a plu, nous irons dormir dans une cabane perchée dans un arbre, en pleine forêt, idéal pour se préparer à un 10 jours de méditation et laisser la ville de côté !

route quebec
route quebec

Une belle visibilité…

Nous avons donc quitté Québec le dimanche soir 12 mars dans un début de tempête, des vents violents ont mis à l’épreuve des conducteurs fatigués qui n’avaient qu’une envie de se reposer. En nous en allant le mardi nous avons remis cela avec une tempête de neige encore plus violente. La destination était bien choisie, au nord de Trois-Rivières, dans la forêt, un lieu qui n’était pas la priorité des déneigeuses. Avoir acheté un véhicule en été avec des pneus cloutés n’était finalement pas une mauvaise idée ! Ce fut un bon test pour l’escargot pour savoir s’il tenait la route !

kabania horizon transition
kabania horizon transition

Une pierre pour indiquer la météo, si elle est mouillée, il pleut ;)

Après quelques heures de route, nous sommes arrivés à destination, une plongée profonde dans la forêt. Arrivés au stationnement 3 voitures présentes et une petite cabane éclairée. Nous sommes rentrées à l’intérieur et il y avait un tableau avec notre nom qui contenait les indications pour nous rendre à notre cabane. Une luge était également mise à disposition afin de nous y rendre par les sentiers allant dans la forêt.

Dix minutes de marche plus tard, nous voici arrivés à notre Kabane, bien perché et proche de la maison commune. Arrivés vers 18 h, il faisait déjà pénombre, nous avons démarré le feu et puis nous nous sommes rendus dans la maison centrale. Kabania est de ces lieux où des espaces sont mis en communs. Pourquoi aurions nous chacun une cuisine, alors qu’un lieu un peu plus grand et partagé permettrait à tous de cuisiner ?

kabania transition
kabania transition

La maison commune est réellement magnifique, tout en bois et vitré au maximum. À l’intérieur se trouve la cuisine, les salles de bains et une grande salle pour manger, jouer, relaxer ou faire la fête ;) Il devait y avoir seulement 3 ou 4 autres cabanes de louer, car la salle n’avait pas beaucoup de monde et une ambiance relaxante y régnait déjà. C’était une soirée qui nous a permis de relaxer et de nous préparer pour les 10 prochains jours.

kabania horizon transition
kabania horizon transition

L’intérieur de la Kabana, côté poêle

Pendant notre temps à cuisiner et relaxer dans la salle commune, le feu se consumait tranquillement dans le poêle de la cabane. Laurent y allait remettre des bûches aux 1 h 30 à peu près. Il y avait une indication sur le poêle, comme quoi, il fallait faire attention, car il chauffait beaucoup. C’est effectivement vrai… en arrivant pour se coucher, la cabane avait eu le temps de se réchauffer et le feu encore agissant, c’était un vrai fourneau ! C’est fou de voir comment un petit poêle peut réchauffer autant !

kabania horizon transition
kabania horizon transition

Intérieur de la Kabane, côté lit et avec la mezzanine

Arrivés tard et levés tard, nous n’avons pas profité des sentiers du parc régional de la forêt Ouareau mais le peu que nous avons vu mérite le détour.

Kabania est un petit luxe, sympathique à s’offrir, c’est un petit budget, mais c’est une destination où il est possible de profiter de pas mal de choses à faire avec la nature si on se donne le temps d’arriver tôt et de se lever tôt. Petite idée que nous avons trouvé sur place, il est possible de louer toutes les cabanes avec un groupe d’amis et de profiter du lieu, le temps d’une fin de semaine, entouré de gens proches.

kabania horizon transition
kabania horizon transition

La vue du balcon

kabania horizon transition
kabania horizon transition

La vue du balcon

kabania horizon transition
kabania horizon transition

Le foyer à combustion lente

kabania horizon transition
kabania horizon transition

La cuisine

kabania horizon transition
kabania horizon transition

La salle commune

kabania horizon transition
kabania horizon transition

Notre Kabane vue de la cuisine

kabania horizon transition
kabania horizon transition

[:en]

kabania horizon transition
kabania horizon transition

We left Quebec City on a Sunday. It was moving day for us. As of that moment, our choice was made: our house was “the snail”. A moving house to be able to go on an adventure. We registered to a Vipassana, from March 15 to 26, to start our voyage. We will come back to it later. It gave us three days.

The roof of the snail looks great!

We spent three days in Montreal, to unwind and separate our new life from the old one, with “the snail”. Also to celebrate the end of the last few weeks, which had not been the easiest. A lot of work was needed to finish the truck, prepare for the move, say goodbye to everyone, etc

On Tuesday March 14th, a week before we moved, we booked a night in an unusual accommodation. It was a Christmas gift from Audrey’s parents. We liked the concept at Kabania: to sleep in a cabin perched in a tree, in the middle of the forest. It was ideal to prepare for a 10 days meditation retreat, and to leave the city aside!

route quebec
route quebec

Good visibility…

So we left Quebec City on Sunday March 12th, during the evening, at the beginning of a storm. Violent winds put the tired drivers that we were, who only wanted to rest, to the test. Because we left on Tuesday, we went for it again with an even more violent snow storm. The destination was well chosen: north of Trois-Rivières, in the forest, a place that was not the priority for snow plows. Buying a studded tires vehicle, which was a bit odd in the summertime, was ultimately not a bad idea! It was a good first test for “the snail” to see if it would hold on the road!

kabania horizon transition
kabania horizon transition

A stone to indicate the weather: if it is wet, it rains!

After a few hour drive, we arrived at our destination: a deep dive in the forest. In the parking lot were three cars, and a small cabin which had light. We went inside and found a table with our names, with directions to our cabin. A toboggan was also available, to help us get to our cabin by the paths in the forest.

A ten minutes walk later, we arrived at our Kabane, which was well perched and fairly close to the common house. When we got there at 6pm, it was already dark. We started a fire and went to the central house. Kabania is one of those places where important spaces are shared. Why have a private kitchen, when you can share a larger place, where everybody can cook?

kabania transition
kabania transition

The common house was really beautiful, entirely made of wood and glazed to the maximum. Inside, there was the kitchen, bathrooms and a large dining area where you can play, relax or party 😉 There must only be three or four other cabins to rent, because the room was not full. A relaxing atmosphere already prevailed. That evening allowed us to relax and prepare for the next following 10 days.

kabania horizon transition
kabania horizon transition

The inside of the Kabana, the stove side

During the time we cooked and relaxed in the common room, the fire was quietly consuming in the stove of the hut. Laurent was feeding it logs every hour and a half. There was an indication on the stove, saying that you had to be careful because it was heating up a lot. It was true indeed … when it was time to sleep, it was a real stove! It’s amazing how such a small stove can warm up so much space!

kabania horizon transition
kabania horizon transition

Interior of the Kabane, bed and mezzanine side

Since we arrived late and got up late the next day, we unfortunately did not take advantage of the trails of the Ouareau Forest Regional Park, but the bit that we saw was worth a detour.

Kabania was a small luxury, which was nicely affordable. It is a small budget, but a destination to enjoy nature, if you give yourself time by arriving early and getting up early. Small idea that we found on the spot: it is possible to rent all the huts with a group and enjoy the place, for a weekend, surrounded by friends.

kabania horizon transition
kabania horizon transition

La salle commune

kabania horizon transition
kabania horizon transition

Le foyer à combustion lente

kabania horizon transition
kabania horizon transition

Notre Kabane vue de la cuisine

kabania horizon transition
kabania horizon transition

La vue du balcon

kabania horizon transition
kabania horizon transition

La vue du balcon

kabania horizon transition
kabania horizon transition
kabania horizon transition
kabania horizon transition

La cuisine

[:]


Originally published at Horizon Transition.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade